Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Remaniement : la résignation d'une ville de gauche en Gironde

mercredi 27 août 2014 à 6:00 Par Xavier Ridon, France Bleu Gironde

À Floirac, près de Bordeaux, François Hollande a recueilli 71 % des voix en 2012. Deux ans plus tard, les habitants sont à l'heure du désenchantement.

Centre-ville de Floirac, près de Bordeaux
Centre-ville de Floirac, près de Bordeaux © Radio France - Xavier Ridon

Deux ans après son élection, François Hollande n'est pas porté en triomphe par les Floiracais. Ils avaient pourtant voté pour lui à plus de 70 %. Quand on évoque le changement actuel de gouvernement, ceux qui s'avouent socialistes rient jaune. À la terrasse d'un bar, José boit son café. Le gouvernement peut bien changer, lui n'y croit plus.

"Je ne vois aucun changement. Ils ont avancé sur quoi ? Rien ! Posez la question à n’importe qui. Ce sont des socialistes à Floirac, moi aussi je suis pour le socialisme... Mais je suis déçu !" — José

En nous laissant, il lance à la cantonade :

"Vous allez voir que Nicolas Sarkozy va revenir !"

L'hôtel de ville de Floirac - Radio France
L'hôtel de ville de Floirac © Radio France

Pas simple de trouver des pro-Hollande parmi les 17.000 âmes de la commune. À vélo avec ses enfants, Sabrina est l'une d'entre-elles. Elle a voté François Hollande, le revendique et en est fière.

"Je suis très contente de mon président car sous Nicolas Sarkozy il y avait des tensions, tout était électrique. On en voulait à tout le monde ! Le président François Hollande ne m’a jamais déçu." — Sabrina

Elle se veut lucide sur la situation de la société française.

"Je sais que les décisions prises ne sont pas faciles. On a toujours l’impression d’être laissés pour compte. Mais avec le président François Hollande, j’ai l’impression qu’on avance, même si on n’en a pas l’air."

Poussette à la main, Fatiah attend le bus. Sourire un peu gênée, elle s'inquiète du contexte politique et du changement régulier de gouvernement.

"C’est l’instabilité ! Encore un changement de gouvernement pour trouver une solution à la crise. Mais il n’y en a pas. Beaucoup de choses ont déjà été essayées dans le quinquennat de Sarkozy. Le quinquennat de François Hollande est une déception. Je crains le pire…" — Fatiah

Le pire, selon elle, serait le retour au pouvoir de la droite, voire l'arrivée du Front national.

"Ce sont des socialistes à Floirac, moi aussi je suis pour le socialisme... Mais je suis déçu !"