Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Remaniement gouvernemental : la Trappiste Nadia Hai nommée ministre de la Ville

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Députée de la 11e circonscription des Yvelines depuis 2017, Nadia Hai a été nommée ce lundi soir ministre de la Ville dans le premier gouvernement de Jean Castex. Âgée de 40 ans, la Trappiste succède à Julien Denormandie, qui est lui nommé ministre de l'Agriculture.

La Trappiste Nadia Hai, députée des Yvelines, est nommée ministre de la Ville dans le premier gouvernement de Jean Castex
La Trappiste Nadia Hai, députée des Yvelines, est nommée ministre de la Ville dans le premier gouvernement de Jean Castex © Maxppp - Vincent Isore / IP3 / MaxPPP

Elle est la seule Francilienne du nouveau gouvernement ! Nadia Hai, 40 ans, a été nommée ce lundi 6 juillet ministre chargée de la Ville. 

Sous la tutelle de la ministre de la cohésion des territoires

Elle se trouve sous la tutelle du ministère de la cohésion des territoires, des relations avec les collectivités territoriales, mené par Jacqueline Gourault.

Nadia Hai succède à Julien Denormandie, qui est nommé ministre de l'Agriculture.

Députée des Yvelines depuis 2017

Née à Trappes, Nadia Hai a travaillé comme cadre à la banque internationale Barclays. Elue députée de la onzième circonscription des Yvelines en 2017, il s'agissait de la première fois qu'elle se présentait à une élection

Elle avait fait tomber le socialiste Benoît Hamon au premier tour, qui se représentait, avant de l'emporter au second contre le Républicain Jean-Michel Fourgous, lui aussi ancien député de cette circonscription.

Nadia Hai avait, au moment de la présidentielle de 2017, co-fondé le mouvement "Les femmes en Marche avec Macron".

Son suppléant à l'Assemblée nationale mis en examen

En octobre 2019, Nadia Hai avait connu un coup dur comme députée, lorsque son suppléant, Moussa Ouarouss, avait été mis en examen dans le cadre d'une affaire de trafic de drogue international.

Jointe par France Bleu Paris en octobre dernier, Nadia Hai avait alors déclaré ne plus avoir de contacts avec son suppléant "depuis plusieurs mois" en raison de "désaccords politiques". "Je suis tombée de la chaise quand on m'a parlé de cette affaire mais je crois en la présomption d'innocence", avait-t-elle ajouté.

Sur la page de députée de Nadia Hai, Moussa Ouarouss est toujours indiqué comme étant suppléant. On ne sait donc pas encore qui occupera le siège vacant à l'Assemblée nationale de la nouvelle ministre .

Choix de la station

À venir dansDanssecondess