Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Remaniement ministériel : les élus de Franche-Comté réagissent

mardi 4 septembre 2018 à 20:12 Par Laurine Benjebria et Dimitri Imbert, France Bleu Besançon

François de Rugy et Roxana Maracineanu entrent au gouvernement ce mardi. Ils ont été nommés après les démissions de Nicolas Hulot au ministère de la Transition écologique et de Laura Flessel au Ministère des Sports. La classe politique franc-comtoise réagit ce mardi à ce remaniement ministériel.

Eric Alauzet député En Marche du Doubs, Annie Genevard vice-présidente de l'Assemblée Nationale et Stéphane Kroemer adjoint au maire de Luxeuil-les-Bains
Eric Alauzet député En Marche du Doubs, Annie Genevard vice-présidente de l'Assemblée Nationale et Stéphane Kroemer adjoint au maire de Luxeuil-les-Bains

Franche-Comté, France

Le gouvernement a deux nouvelles têtes ! François de Rugy, le président de l'Assemblée nationale, remplace Nicolas Hulot au ministère de la Transition écologique et l'ancienne nageuse Roxana Maracineanu succède à Laura Flessel qui a démissionné ce mardi matin du ministère des Sports. La vice-présidente de l'Assemblée nationale et députée Les Républicains du Doubs Annie Genevard, le député En Marche du Doubs, ancien EELV, Eric Alauzet et Stéphane Kroemer, adjoint au maire Les Républicains de Luxueil-les-Bains réagissent ce mardi à ce remaniement ministériel.

François de Rugy, un "très bon choix" pour Eric Alauzet

Alors que les critiques fusent depuis l'annonce de la nomination de François du Rugy au Ministère de la Transition écologique, le nouveau ministre peut compter sur le soutien d'Eric Alauzet. Le député En Marche du Doubs, ancien membre d'EELV, salue l'entrée de son ancien camarade au gouvernement, qu'il qualifie même de "très bon choix". Si Jean-Luc Mélenchon a taclé François de Rugy sur twitter lui donnant l'étiquette de "ministre aux apparences écologiques", ce n'est pas l'avis d'Eric Alauzet. "Il est né dans l'écologie il y a plus de 20 ans" assure au contraire le député du Doubs.

"C'est un écologiste certifié et son expérience lui permettra d'affronter des situations difficiles".

Pour le directeur général de Greenpeace Jean-François Julliard, François de Rugy sera un ministre docile qui se contentera de "suivre la voix de son maître".  Des critiques injustes selon Eric Alauzet. Pour le député également élu au conseil municipal bisontin, François de Rugy "a le cuir épais, il a l'expérience politique ce qui est nécessaire sur cette question de l'écologie où il y a beaucoup de pressions contradictoires sans parler même des lobbies".

"On a usé, épuisé Nicolas Hulot par la critique pendant un an, on lui demandait quasiment tous les jours quand il allait démissionner, s'il en avait pas assez d'avaler des couleuvres, on va recommencer avec François de Rugy"

Un "bonneteau politique" selon Annie Genevard 

Autre réaction franc-comtoise et pas des moindres, la vice-présidente de l'Assemblée Nationale Annie Genevard. Pour la députée Les Républicains du Doubs, les démissions de Nicolas Hulot et Laura Flessel sont un coup dur. Il faut dire qu'ils étaient les ministres les plus populaires du gouvernement : "leur départ jette sur l'ensemble du gouvernement un voile noir". Annie Genevard y voit même un "malaise au sein de l'exécutif et la difficulté pour des ministres non politiques d'exercer des responsabilités politiques".

"On voit bien les limites de la méthode du Président de la République"

Annie Genevard ne voit pas d'un bon oeil l'arrivée de François de Rugy au gouvernement : "Emmanuel Macron a choisi un ministre dont il sait qu'il sera conciliant que ne pouvait être Nicolas Hulot". Elle qualifie sa nomination d'"opération à tiroirs" car en entrant au gouvernement, François de Rugy doit quitter le perchoir de l'Assemblée nationale. Et pour Annie Genevard, cela se fera au profit de Richard Ferrand, le chef de file des marcheurs, l'équivalent donc d'une "exfiltration de l'Assemblée nationale pour y mettre un autre proche".

"C'est un petit jeu de bonneteau politique politicien"

Stéphane Kroemer veut laisser le bénéfice du doute à Roxana Maracineanu

L'adjoint au maire de Luxeuil-les-Bains, Stéphane Kroemer prend des pincettes lui pour parler de ces démissions et nominations. Il souhaite laisser le "bénéfice du doute" à la nouvelle ministre des Sports Roxana Maracineanu. Mais le Président des Républicains en Haute-Saône alerte tout de même sur les futures difficultés que rencontrera l'ancienne nageuse au Ministère. Des difficultés principalement dûes à son manque d'expérience politique. "Elle est issue du monde du sport et elle va rencontrer en face d'elle des gens qui font de la politique et des services et des administrations dans lesquelles elle n'a pas baigné pendant toute sa carrière" déplore Stéphane Kroemer.

Pour Stéphane Kroemer, le changement de chef au ministère des Sports ne doit pas pour autant mettre au second plan les difficultés financières que rencontre le sport amateur et que dénonce le comité olympique depuis quelques semaines.