Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Remaniement ministériel : Michèle Delaunay reste dans le flou

-
Par , France Bleu Gironde

Michèle Delaunay n'est plus ministre, mais elle ne sait pas si elle sera secrétaire d'État dans quelques jours. Michèle Delaunay va devoir patienter avant de savoir si elle pourra présenter sa loi sur l'autonomie des personnes âgées devant l'Assemblée.

Michèle Delaunay quitte le gouvernement
Michèle Delaunay quitte le gouvernement © Maxppp

Si le premier gouvernement Manuel Valls a pris forme en fin de matinée ce mercredi, certains ministres restent dans l'incertitude. C'est le cas de la bordelaise Michèle Delaunay. Elle était jusqu'à présent ministre déléguée chargée des personnes âgées et de l'autonomie. Sa ministre de tutelle, Marisol Touraine, a été reconduite ce matin avec le titre de ministre des affaires sociales. Mais qui restera à ses côtés come secrétaire d'État ? On ne le sait pas encore. Michèle Delaunay ne le sait pas non plus. La liste des secrétaires d'État ne devrait pas être divulguée avant la semaine prochaine . Alors qu'elle est toujours à l'oeuvre dans son bureau au ministère, Michèle Delaunay concède que la situation n'est pas facile.

"Nous n'en avons pas parlé avec Marisol Touraine qui est dans le tourbillon médiatique. La situation est, je le reconnais, inconfortable. C'est l'une des grandeurs de la politique : roi lundi, citoyen normal mardi et souvent roi mercredi. Cela permet de ne pas céder aux ors de la République."

La difficulté supplémentaire pour Michèle Delaunay, c'est que l'examen de son projet de loi sur l'autonomie des personnes âgées était attendu mercredi prochain, le 9 avril. Une incertitude supplémentaire pour celle qui redeviendrait députée de Bordeaux en cas de départ du gouvernement dans quelques jours.

Michèle Delaunay : "Mon avenir est incertain"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess