Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - Élections régionales en PACA : "Je sortirai du carcan des familles politiques" assure Renaud Muselier

Le président Les Républicains de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur Renaud Muselier défend sa stratégie d'un rassemblement large pour constituer sa liste aux élections régionales face au Rassemblement national.

 L'actuel président de la Région PACA, candidat à sa propre succession.
L'actuel président de la Région PACA, candidat à sa propre succession. © Maxppp - Frank Muller

"Je suis pour l'addition des compétences. Je dis clairement que je prendrai des verts ou des écologistes qui sont des gens raisonnables, c'est à dire ceux qui sont pour des sapins de Noël, ceux qui sont pour le Tour de France. Je suis pour ceux qui sont des repentis du Front national et qui ont compris que c'était une erreur", assume Renaud Muselier, le président Les Républicains de la région PACA. Invité de France Bleu Provence ce jeudi matin, il est candidat à sa succession pour les élections régionales. 

"Je suis pour la logique des bras ouverts et de l'élargissement."

Plusieurs élus Les Républicains s'inquiètent, notamment dans les Alpes-Maritimes, d'une possible alliance entre Renaud Muselier et la majorité présidentielle de La République en Marche. Le président de la Région ne ferme pas la porte aux personnalités LREM pour la constitution de sa liste du premier tour. "Je ne suis pas en train de trahir ma famille politique", insiste Renaud Muselier. 

Renaud Muselier tacle son adversaire du RN, Thierry Mariani 

"Je vais me battre avec tous ceux qui veulent que notre région bouge et c'est la région qui compte. Ce n'est pas le tremplin ici de la candidature présidentielle", lance Renaud Muselier. Une allusion à Thierry Mariani, candidat aux élections régionales en PACA, avec le soutien de Marine Le Pen.  Les deux hommes risquent de se retrouver face à face au second tour si l'on en croit les sondages. 

Ce sont pourtant d'anciens amis. Thierry Mariani avait fait campagne pour Les Républicains aux élections régionales de 2010, face au Front national. "On ne se parle plus. C'était le plus gros ennemi du Front national et aujourd'hui, il est sous le charme de Mme Le Pen", résume Renaud Muselier. 

Une campagne en pleine crise sanitaire

"Le vrai problème, c'est qu'il y a deux calendriers qui se percutent. Aujourd'hui, il y a la réouverture de nos terrasses, de nos bars, de nos restaurants, de nos spectacles qui est mon combat permanent. Et puis, il y a un calendrier qui est fixé pour les régionales", explique le président de la Région, "je ne pense pas que dans nos discussions à la maison, on parle beaucoup des régionales. Donc, l'enjeu pour moi, au moins jusqu'au bout, c'est de réussir cette réouverture".  

Renaud Muselier incite les électeurs à se rendre aux urnes, les 20 et 27 juin 2021, pour le premier et le second tour des élections régionales. Il rappelle les compétences d'un président de région : "Globalement, tout ce qui concerne les jeunes du lycée jusqu'à l'université. J'ai en charge la totalité des transports. La totalité de la formation professionnelle, la totalité du monde économique et l'ensemble de l'aménagement du territoire. Tous les fonds européens passent mécaniquement par la Région." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess