Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Renaud Muselier élu président de la région PACA

lundi 29 mai 2017 à 10:52 Par Thibault Maisonneuve et David Aussillou, France Bleu Azur, France Bleu Provence, France Bleu Vaucluse et France Bleu

Avec 100 % des voix pour lui, Renaud Muselier a été élu lundi matin président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Il remplace Christian Estrosi qui a démissionné pour redevenir maire de Nice. Le député européen promet qu'il sera un président européen, provençal, alpin et azuréen.

Renaud Muselier élu président de la région PACA remplace Christian Estrosi
Renaud Muselier élu président de la région PACA remplace Christian Estrosi © Maxppp -

Marseille, France

Renaud Muselier a été élu, sans surprise, président de la région PACA à l'unanimité des 61 voix exprimées. Le député européen LR, âgé de 58 ans, était le seul candidat en lice. Le groupe Front National qui ne présentait aucun candidat n'a pas pris part au scrutin.

"Merci à tous de m'avoir élu à la présidence de la région PACA. Je suis fier et heureux de représenter les intérêts de notre territoire", écrit Renaud Muselier sur son compte Twitter.

Le porte parole du gouvernement assis à la gauche de Renaud Muselier

A peine élu et porteur de l'écharpe noire et jaune du président de la région, Renaud Muselier a fait monter à la tribune plusieurs personnalités comme Jean-Claude Gaudin et Michel Pezet, tous les deux anciens présidents du Conseil Régional. Mais le nouveau patron de Provence Alpes Côte d'Azur a surtout invité à sa gauche le porte parole du gouvernement.

"Votre présence me touche, a-t-il dit à Christophe Castaner. C'est une chance pour notre région de pouvoir compter au sein du gouvernement sur un ministre comme vous". A l'extérieur de l’hémicycle, le secrétaire d'Etat chargé des relations avec le Parlement précise que le nouveau président de la région PACA sera jugé sur ses résultats : "On va l'évaluer dans le temps. Je ne donne ma confiance à personne, ni à Christian Estrosi, ni à Renaud Muselier. S'il tient ses engagements pris ce matin, tant mieux".

La droite majoritaire à la région Provence Alpes Côte d'Azur n'est pas à 100 % favorable à cette ouverture affichée avec le gouvernement. Le 1er adjoint LR au maire de Marseille, Dominique Tian se dit même mal à l'aise. "La droite et la gauche, c'est deux philosophies différentes, explique-t-il. La première décision d'Emmanuel Macron va être d'augmenter la CSG. Or, nous, on se bat exactement pour le contraire. Donc, ceux qui à droite ont tenté cette aventure en seront pour leurs frais."

Dominique Tian, pas fan d'Emmanuel Macron

En attendant, Renaud Muselier promet d'être des président "résolument européen et irrémédiablement provençal, alpin et azuréen". Son prédécesseur, Christian Estrosi devient 1er vice président du Conseil Régional.

Renaud Muselier est l'invité de France Bleu Provence matin ce mardi à 7h50.