Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Renaud Muselier ouvre une cagnotte pour les forces de l'ordre blessées

mardi 8 janvier 2019 à 18:48 Par Marie-Audrey Lavaud, France Bleu Vaucluse

Renaud Muselier lance une cagnotte en ligne en faveur des membres des forces de l'ordre blessés lors des manifestations des gilets jaunes. Le président de la Région Provence- Alpes-Cote d'Azur dit ne plus pouvoir supporter cette violence, qu'il juge inacceptable.

Renaud Muselier
Renaud Muselier © Radio France - Martin Obadia

Vaucluse, France

Près de 100 000 euros ont été récoltés en quelques heures sur la plateforme leetchi. La cagnotte ouverte mardi par Renaud Muselier est déjà un succès. Le président de la Région PACA a pris cette décision sur un coup de colère, face aux images de violences subies par les forces de l'ordre depuis quelques semaines lors des actions des gilets jaunes. Renaud Muselier a aussi réagi dès qu'il a appris l'ouverture d'une cagnotte pour le boxeur "qu'il n'hésite pas à qualifier de voyou". Il explique son geste comme un geste citoyen, même s'il reste un homme politique. 

Le président de la Région PACA se dit excédé par les images de violences. Il veut aider les familles de victimes. Il y aurait eu au moins 1.050 membres des forces de l'ordre blessés lors de manifestations des gilets jaunes. Renaud Muselier estime que le gouvernement aurait du être également plus courageux en appliquant strictement la loi pour sanctionner les entraves à la liberté de circulation et d'expression depuis le début du mouvement des gilets jaunes.