Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rennes : Nathalie Appéré officiellement maire après le conseil municipal d'installation

-
Par , France Bleu Armorique

Sans surprise, Nathalie Appéré a été élue maire de Rennes ce vendredi 3 juillet à la suite du premier conseil municipal de cette nouvelle mandature. Marc Hervé sera premier adjoint, en charge de l'urbanisme. Sur les 21 adjoints, 9 sont issus de la liste conduite au 1er tour par Matthieu Theurier.

Nathalie Appéré arbore son écharpe de maire pour cette nouvelle mandature
Nathalie Appéré arbore son écharpe de maire pour cette nouvelle mandature © Radio France - François Rauzy

Dans une configuration inédite pour le Grand Salon de la mairie, avec des tables espacées suite à l'épidémie de Covid-19, les 61 nouveaux conseillers municipaux de Rennes ont choisi sans surprise d'élire à leur tête Nathalie Appéré. La maire sortante était la seule candidate en lice, les deux groupes d'opposition menés par Carole Gandon et Charles Compagnon ayant choisi de ne pas présenter de candidats.

C'est le doyen de l'assemblée, Jean-Emile Gombert (numéro 2 de la liste menée par Carole Gandon) qui a présidé le début de séance, avant l'élection officielle de Nathalie Appéré.

Seuls Nathalie Appéré, Carole Gandon et Charles Compagnon ont ensuite pris la parole pour s'adresser à leurs collègues et aux Rennais. Tous ont insisté sur la forte abstention du second tour. La maire de Rennes ne s'est pas cachée derrière la crise sanitaire où le désintérêt des Rennais pour une élection "jouée d'avance alors qu'elle ne l'est jamais" mais considère plutôt "que le mal est plus profond. L'abstention révèle, à Rennes comme partout ailleurs, une vraie crise démocratique qui nous oblige à travailler encore plus sur les questions de participation citoyenne et de démocratie locale."

Vingt-et-un adjoints, dont neuf issus de la liste portée par Matthieu Theurier au 1er tour

En tête de ces 21 adjoints : Marc Hervé. Anciennement en charge notamment des Finances, le socialiste hérite cette fois du portefeuille de l'Urbanisme. Le groupe écologiste, qui possédait cinq délégations d'adjoint lors du précédent mandat, passe à neuf portefeuilles. Avec des délégations marquantes comme l'Education (Gaëlle Rougier, 2e adjointe), les Finances (Nadège Noisette, 8e adjointe) ou encore les Mobilités (Valérie Faucheux, 14e adjointe). Ni Matthieu Theurier, ni Priscilla Zamord (co-têtes de liste au 1er tour) n'occupent de postes d'adjoints dans cette nouvelle mandature. Tous deux devraient obtenir d'importantes responsabilités lors du conseil métropolitain qui se tiendra ce jeudi 9 juillet à 10h.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess