Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

REPORTAGE - Un an au pouvoir : le regard des Mayennais sur l'action d'Emmanuel Macron

lundi 7 mai 2018 à 12:00 Par France Bleu Mayenne et Gaele Joly, France Bleu Mayenne

Le 7 mai 2017, en Mayenne, le candidat En Marche avait recueilli 72% des voix au second tour de la Présidentielle. A Laval, ville centriste, 81% soit 16 points de plus que la moyenne nationale.

Emmanuel Macron quitte la Mayenne pour Angers
Emmanuel Macron quitte la Mayenne pour Angers © Radio France

Laval, France

L'an 1 du quinquennat Macron. A Laval, où il avait été plébiscité lors du second tour, ses partisans sont encore très nombreux. Dans les rues de la ville, les habitants, que nous avons interrogés, se disent plutôt satisfaits par l'action d'Emmanuel Macron : "il fallait du sang neuf, il est à sa place, il a de l'ambition" entend-t-on. 

Un concert de louanges nuancé cela dit par des électeurs de gauche qui ont voté pour lui et qui se déclarent aujourd'hui déçus. 

A La Chapelle-Rainsouin, village où était venu le candidat En Marche pendant la campagne pour y présenter son projet agricole, c'est en revanche la désillusion comme en témoigne cet agriculteur : "il a nous a fait croire à une agriculture forte. Le souci, c'est qu'en un an, ça s'est dégradé. Les trésoreries sont au plus bas. On n'en voit pas le bout". 

REPORTAGE AUDIO A ECOUTER ICI

De nombreux électeurs mayennais jugent satisfaisant le bilan de la première année du quinquennat Macron