Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Retour sur l'année 2018 avec Michel Sapin : "le succès du livre de François Hollande correspond à quelque chose"

-
Par , France Bleu Berry

Une page politique dans notre rétro 2018. L'ex-maire d'Argenton, ancien ministre aujourd'hui collaborateur de François Hollande, Michel Sapin revient sur le succès du livre Les leçons du pouvoir.

François Hollande en dédicace au magasin Cultura de Saint-Maur (Indre).
François Hollande en dédicace au magasin Cultura de Saint-Maur (Indre). © Radio France - Adèle Bossard

Argenton-sur-Creuse, France

Le 16 avril dernier, François Hollande était au magasin Cultura de St-Maur pour dédicacer son livre Les leçons du pouvoir. La séance est un succès, un succès qui n'était pas forcément attendu par Michel Sapin, présent ce jour-là au côté de l'ancien président. Il raconte : "Le livre a d'abord été vendu à Tulle. François Hollande m'a dit : ça marche bien ! Je lui ai répondu : c'est à Argenton-sur-Creuse que mes livres se vendent le mieux, ça n'est pas un critère. Alors on a essayé à Châteauroux, dans une certaine improvisation. Il y avait 300 personnes qui attendaient, pas des béni-oui-oui, des gens vigilants, attentifs et en même temps reconnaissants". Le livre a été réimprimé 17 fois. 

"Vous au moins, vous étiez humains"

Michel Sapin voit plusieurs explications à ce succès. Il y a, selon l'ancien maire d'Argenton, de la curiosité à propos de ce qui s'est passé pendant le dernier quinquennat, une recherche de la réponse à cette question : pourquoi le président en exercice n'a pas été candidat à sa réélection ? Pourquoi a-t-il été empêché ? Pour Michel Sapin, la parution du livre de François Hollande correspond aussi à "la fin des illusions sur ce que pouvait apporter Emmanuel Macron, une révolte déjà qu'on sentait monter autour des questions d'injustice fiscale". Ministre du Travail, puis de l'Economie et des Finances lors du dernier quinquennat, Michel Sapin dit entendre souvent des réflexions positives de la part des citoyens qu'il rencontre : "On nous dit avec vous quand même, c'était mieux. Il y avait des choses qui n'allaient pas mais vous au moins vous étiez humains. Il me semble que c'est le plus beau compliment que l'on puisse faire à un politique". 

Michel Sapin a passé ses fêtes de Noël en Berry - Radio France
Michel Sapin a passé ses fêtes de Noël en Berry © Radio France - Sarah Tuchscherer

L'hypothèse du retour écartée

Alors faut-il croire à un retour de l'ancien chef de l'Etat ? Son ami depuis plus de quarante ans écarte l'hypothèse : "L'objectif de François Hollande n'est pas de redevenir président de la République. On peut être ancien président, être toujours dans le débat politique, dans la réflexion, dans la proposition, sans être dans le 'je reviens'. On a très envie que d'autres générations prennent le relais. Passer le relais ne veut pas dire se taire". Michel Sapin souligne aussi le fait que peu de gens s'expriment aujourd'hui à gauche, et qu'il revient à ceux qui en ont la capacité et qui ont l'expérience de le faire.

Les européennes 2019 en ligne de mire

En effet, Michel Sapin comme François Hollande n'ont pas l'intention de rester silencieux en 2019, année d'élections européennes, un scrutin très important aux yeux de l'Argentonnais : "Je suis un Européen convaincu, pas du tout béat. Je sais qu'il faut être exigeant, parfois créer des rapports de force, faire évoluer ces politiques mais à beaucoup de sujets qui nous préoccupent en France, la réponse n'est pas seulement française, elle doit être commune à un certain nombre de pays". Il ajoute, concernant l'ancien président : "S'il peut, non pas prendre parti, mais apporter des arguments pour faire en sorte que cette élection et ses enjeux soit bien compris, que ça ne soit pas seulement un défouloir, il le fera". 

Aujourd'hui Michel Sapin est l'un des deux plus proches collaborateurs de François Hollande, une mission qui l'amène à voyager souvent avec lui et à travailler sur des sujets qu'il connaît bien comme le droit du travail, le domaine économique et social ou encore l'Europe. Il reste, en parallèle, conseiller municipal à Argenton. Une tâche qu'il exerce en toute discrétion : "Je ne suis pas, je ne veux pas être un acteur politique au niveau départemental, je ne vise aucune responsabilité particulière" dit-il.