Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

RETRO 2015 - La droite triomphe aux élections départementales en Alsace

mercredi 23 décembre 2015 à 5:00 Par Aude Raso, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Plusieurs mois avant les élections régionales, cette année 2015 a aussi été marquée par le renouveau des Conseils départementaux. En mars dernier, les élections en Alsace donnent une majorité écrasante à la droite. France Bleu revient sur ce scrutin.

Elections départementales 2015
Elections départementales 2015 © Maxppp

Alsace, France

Exit le Conseil général. Bienvenue au Conseil départemental. Par souci de clarté, les élections cantonales sont désormais appelées "élections départementales". Celles de mars de 2015 sont marquées par deux nouveautés : des cantons redécoupés et l'apparition de binômes homme/femme obligatoires dans chaque canton.

Carte interactive des résultats des élections départementales 2015 en Alsace

Le 23 mars, le premier tour est marqué par une forte abstention dans le Haut-Rhin comme dans le Bas-Rhin - 52,19% d'abstention sur la région. Marqué aussi par la poussée de l’extrême-droite, qui rafle près du tiers des voix en Alsace et se qualifie pour le second tour dans une majorité de canton. Un très bon score qui se suffira pas : à l'issue du second tour, le Front National n'arrivera finalement à placer aucun élu ni au Conseil départemental du Haut-Rhin ni dans celui du Bas-Rhin.

Deux nouveaux présidents : Frédéric Bierry et Eric Straumann

Déjà majoritaire, c'est_* la droite traditionnelle qui sort triomphante de ces élections**. Dans le Haut-Rhin, c'est presque un grand chelem avec 33 élus départementaux sur 34. Dans le Bas-Rhin, la gauche ne parvient à sauver que 4 cantons sur 23 ; ***_seul Strasbourg résiste à gauche. Au-delà du vote-sanction contre le gouvernement socialiste, le triomphe de la droite s'explique aussi par l'union de la droite entre l'UMP et le centre : "Cette alliance a été très bien reçue par les électeurs", analyse Jean-Marie Bockel, le président de l'UDI dans le Haut-Rhin.

Eric Straumann et Frédéric Bierry, les deux présidents du Haut-Rhin et Bas-Rhin - Maxppp
Eric Straumann et Frédéric Bierry, les deux présidents du Haut-Rhin et Bas-Rhin © Maxppp

Les conseils départementaux alsaciens changent de tête. Deux nouveaux présidents sont élus : Éric Straumann dans le Haut-Rhin et Frédéric Bierry dans le Bas-Rhin, tous deux de l'UMP, qui deviendra plus tard Les Républicains. "Nous allons tous les deux travailler main dans la main, souligne Frédéric Bierry. En mutualisant entre le Bas-Rhin et le Haut-Rhin, on peut réduire les coûts".

Autre changement notable : grâce aux nouvelles règles d'élection, les deux assemblées départementales alsaciennes  jusque-là très masculines font la part belle aux femmes. Elles représentent désormais la moitié des élus dans les deux hémicycles.

Voir aussi : RETRO 2015 - Une année d'actualité en Alsace