Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

RÉTRO - Le congrès du Parti socialiste à Poitiers

jeudi 24 décembre 2015 à 5:00 Par Adrien Bossard et Typhaine Morin, France Bleu Poitou

Chaque jour pendant les vacances de Noël, France Bleu Poitou vous propose une rétrospective de l'année. Ce jeudi, on s'intéresse au congrès du Parti socialiste qui s'est tenu à Poitiers début juin.

Manuel Valls à la tribune du congrès de Poitiers
Manuel Valls à la tribune du congrès de Poitiers © Maxppp

Poitiers, France

Du 5 au 7 juin 2015,  4.000 personnes convergent vers Poitiers pour le congrès du Parti socialiste. Journalistes, militants et élus du PS investissent la ville pendant trois jours. Autant de clients pour les hôtels de Poitiers et de l'agglomération qui affichent tous complets depuis plusieurs mois déjà. Les commerces aussi se frottent les mains.

Pour les beaucoup de Poitevins, c'est l'occasion de voir des têtes qu'on ne voit qu'à la télévision. Ministres et députés mangent au centre-ville de Poitiers. Et les badauds en profitent pour de se prendre en photo avec les politiques.

Le congrès du Parti socialiste à Poitiers

Poitiers - Berlin pour le Barça

Du côté des débats, au parc des expos, ce congrès du Parti socialiste ne révolutionne rien. Seul fait maquant : un aller-retour Poitiers-Berlin du Premier ministre Manuel Valls avec l'avion du gouvernement et deux de ses enfants. Un voyage à l'invitation de Michel Platini pour suivre le Barça en finale de la Ligue des Champions. Une polémique s'installe, Manuel Valls s'explique face à la cohue de journalistes. Un voyage strictement professionnel se défend le Premier ministre. Un peu plus tard, Manuel Valls reconnaît une bourde et s'excuse.