Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Rétrospective 2015 : une année de politique dans l’aire urbaine

vendredi 25 décembre 2015 à 9:32 Par Faustine Mauerhan, France Bleu Belfort-Montbéliard

Dernier coup d’œil en arrière sur France Bleu Belfort Montbéliard à l’occasion des fêtes de fin d’année. Rétrospective politique ce vendredi puisque l’année a été particulièrement chargée dans l’aire urbaine avec les élections départementales, une législative partielle et les régionales en décembre.

Sophie Montel épinglée sur les vestes et écharpe des sympathisants.
Sophie Montel épinglée sur les vestes et écharpe des sympathisants. © Radio France - Naïs Esteves

L’année politique de l’aire urbaine aura commencé par les élections départementales en mars et une vraie vague bleue puisque mise à part la Haute-Saône, tous les départements de Franche-Comté ont basculé à droite. Pas étonnant pour Michel Verpeau. "Ces élections intermédiaires entre deux élections présidentielles sont souvent un désaveu pour la majorité au pouvoir, explique le consultant politique de France Bleu Belfort Montbéliard. Et on a pu le constater en mars."

L’émergence d’une certaine Sophie Montel

L’année politique de 2015 aura été celle de Sophie Montel en tout cas dans l’aire urbaine. La candidate frontiste était de toutes les campagnes et est devenue la figure du parti de Marine Le Pen en Franche-Comté. "C’est quelqu’un qu’on retrouve à chaque élections, elle s’est fait un nom au niveau national en se maintenant dans un duel face aux socialistes au second tour de la législative partielle dans le Doubs." Un poids politique que Sophie Montel a confirmé en décembre remportant le 1er tour des régionales avec 33% des voix, loin devant les 24% de la droite et les 23% du PS. Pour Michel Verpeau, la Franche-Comté reflète parfaitement l’’arrivée d’un tripartisme français.

Michel Verpeau