Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Élections départementales : une union "historique" des forces de gauche dans la Loire

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Dans la Loire, les principales forces politiques de gauche ont trouvé un accord en vue des prochaines élections départementales de juin. Les Socialistes, les Écologistes, les Communistes, les Insoumis et Générations.s partiront sous la même bannière : la liste "Loire en commun."

Il est coutume de dire que l'union fait la force. Dans la Loire, les partis et mouvements de gauche semblent l'avoir compris. Le Parti socialiste, la France Insoumise, le Parti communiste, Europe écologie les Verts et Génération.s se rassemblent en vue des élections départementales des 20 et 27 juin. "C'était une aspiration forte de nos électeurs respectifs", explique Pierrick Courbon, conseiller départemental sortant et membre du Parti Socialiste de la Loire. "Ils nous disaient : Vous êtes d'accord sur l'essentiel, rassemblez-vous et arrêtez de vous diviser !"

Tous sur une même liste

La création de cette liste, "Loire en commun", est "historique" selon Pierrick Courbon, invité de France Bleu Saint-Étienne Loire. "C'est le fruit de longs mois de travail collectif pour aboutir effectivement à ce rassemblement des principales forces de gauche et écologistes : une bannière unitaire sous laquelle concourront l'ensemble des candidates et candidats issus de nos différentes formations politiques, quelles que soient leur sensibilité politique première. C'est un rassemblement historique, tant par l'ampleur de ce rassemblement, parce que ça n'allait pas de soi, effectivement, de retrouver sur une même liste, des Socialistes, des Communistes, des Insoumis, des gens habitués à partir, on va dire, en ordre dispersé au premier tour des élections."

Pour le moment, l'accord concerne une quinzaine de cantons sur les 21 du département. "Il y a un certain nombre de territoires où il y a parfois un lourd passif entre formations politiques, des blessures profondes qu'il faut cicatriser. Ça prend du temps, mais on y travaille. En tout cas, ce qui est important, c'est que la Loire en commun sera présent sur un maximum de cantons, quelles que soient finalement les aventures personnelles des uns et des autres", confie le Socialiste.

Qui pour prendre la présidence du Département en cas de victoire ?

Une question demeure encore : en cas de victoire, qui deviendra président du conseil départemental de la Loire ? "Nous le déterminerons collectivement, mais nous considérons aujourd'hui que c'est prématuré", répond Pierrick Courbon. "Ce sera, entre guillemets, un problème de riches, parce que ça voudra dire que nous avons emporté un maximum de cantons, ce qui n'est jamais arrivé depuis l'après-guerre dans la Loire, et donc nous espérons bien nous trouver dans cette situation au soir du 27 juin."

Si cette union sort victorieuse des élections départementales, il faudra sans doute s'en inspirer pour les prochains scrutins. "Ce qui se passe dans la Loire se passe dans une majorité de départements en France. Nous avons des militants qui ont des habitudes de travail, qui se connaissent, qui se respectent dans la diversité de leurs opinions, de leurs sensibilités et qui font la démarche de se mettre autour de la table", confie Pierrick Courbon. "Nous sommes parvenus à ce rassemblement et j'espère effectivement que modestement, ce que nous sommes parvenus à faire dans la Loire servira d'exemple."

-
- © Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess