Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Richard Ferrand élu président du groupe REM à l'Assemblée Nationale

-
Par , France Bleu Breizh Izel
Paris, France

Le député du Finistère prend la tête du groupe la République En Marche à l'Assemblée Nationale. Il a été élu ce samedi à l'unanimité par les députés du parti de la majorité présidentielle.

Richard Ferrand sera donc président du groupe REM au Palais Bourbon
Richard Ferrand sera donc président du groupe REM au Palais Bourbon © Maxppp - LE TELEGRAMME

En début de semaine, Richard Ferrand avait démissionné du Ministère de la Cohésion des Territoires à la demande d'Emmanuel Macron pour briguer la présidence du groupe REM à l'Assemblée Nationale. C'est chose faite depuis ce samedi 24 juin. Le député du Finistère a été élu à l'unanimité. Seules deux personnes se sont abstenues.

Un candidat unique propulsé par Emmanuel Macron

Son expérience comme député du Finistère (il a été réélu pour un second mandat dans la 6e circonscription) avait été mise en avant par Emmanuel Macron. Richard Ferrand connaît aussi parfaitement les rouages de La République En Marche, pour en avoir été le secrétaire général pendant toute la campagne.

Richard Ferrand va donc prendre la tête du plus grand groupe de l'Assemblée Nationale, composé de 308 députés La République En Marche. C'est aussi la confirmation qu'Emmanuel Macron s'est retiré une épine du pied. L'ouverture d'une enquête judiciaire préliminaire sur les transactions immobilières de Richard Ferrand embarrassait l'exécutif, soucieux d'afficher une totale exemplarité.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess