Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rive-de-Gier : un audit financier pour éplucher les dépenses de Jean-Claude Charvin

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

A Rive-de-Gier (Loire), la nouvelle équipe municipale a commandé un audit sur les finances de la commune. Un organisme spécialisé doit éplucher les comptes des 25 années de gestion de Jean-Claude Charvin.

L'hôtel de ville de Rive-de-Gier
L'hôtel de ville de Rive-de-Gier © Radio France - ER

À Rive-de-Gier (Loire), la nouvelle équipe municipale demande un audit sur les finances de la commune. CBG Territoires, un organisme spécialisé dans l'analyse des finances des collectivités locales, commencera dès la semaine prochaine à éplucher les comptes des 25 années de gestion de Jean-Claude Charvin. 

Les objectifs sont multiples mais il s'agit surtout pour Vincent Bony et son équipe d'avoir une idée claire et précise de leurs marges de manœuvre financière. "Nous avons beaucoup de projets mais il faut que l'on soit certains de pouvoir y aller", explique le nouveau maire. L'audit doit se pencher sur les travaux nécessaires car beaucoup de bâtiments municipaux auraient besoin de gros travaux et vérifier les dépenses du maire précédent. Résultat attendu dans le courant du mois de mars.

Frais de déplacement, de restaurants et de boissons

"Chaque euro dépensé l'a-t-il été de façon satisfaisante, tant en termes d'opportunité que d'efficacité de gestion ?",  se demande Jean Point, adjoint en charge des finances. "Nous avons des interrogations sur certaines dépenses, leur redondance, leur légalité. Je pense à des frais de déplacement du cabinet du maire, des frais de véhicule, des frais de boisson, de restaurants qui nous paraissent disproportionnés dans une ville de la taille de Rive-de-Gier", précise l'élu qui a longtemps siégé dans l'opposition à Jean-Claude Charvin. 

Jean Point qui se targue dans le dernier numéro de Rive Mag, le magazine édité par la Ville d'avoir économisé 15 000 euros en supprimant les frais de bouche du cabinet du maire dès l'été dernier. "En clair, il n'y a plus d'apéritifs en mairie payés par le contribuables", ajoute l'adjoint en charge des finances. 

"Pffff", soupire le principal intéressé. "Ça fait partie du jeu politique. Moi je n'ai jamais fait d'audit. Du fait de l'endettement de la ville, je ne pouvais pas en faire. Quand je suis arrivé (en 1995 après 18 ans de gestion communiste ndlr), il n'y avait plus un rond en mairie. Personne ne se rappelle que pendant des années il y avait des réceptions officielles, notamment pour les vœux", commente Jean-Claude Charvin. La dette de Rive-de-Gier est passée en dessous de la barre symbolique des dix millions d'euros au 1er janvier dernier.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess