Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Roland Goujon ne sera pas candidat à la mairie de La-Tour-en-Jarez

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Roland Goujon ne se représentera aux élections municipales de La-Tour-en-Jarez l'an prochain. A bientôt 74 ans, il estime que c'est le moment de passer la main même si il ressent à la fois des regrets et de l'inquiétude.

Roland Goujon va quitter son fauteuil de maire de La-Tour-en-Jarez en mars 2020
Roland Goujon va quitter son fauteuil de maire de La-Tour-en-Jarez en mars 2020 © Radio France - Mathilde Montagnon

La Tour-en-Jarez, France

Roland Goujon est devenu adjoint au maire de La-Tour-en-Jarez en 1989, il est maire depuis 1996. Également vice-président de Saint-Étienne Métropole en charge des grands équipements et notamment du Zénith ou du stade Geoffroy-Guichard.  C'est forcément avec un pincement au cœur que Roland Goujon va quitter la mairie de La-Tour-en-Jarez, mais pour lui c'est le bon moment.

"Je vais avoir 74 ans l'année prochaine, avoue-t-il. Je considère que 74 ans c'est peut-être l'âge logique pour s'arrêter et pour confier la mairie à d'autres qui auront peut-être d'autres idées que les miennes. Et puis surtout, ce qui m'a décidé aussi, c'est que j'ai un premier adjoint qui est compétent, qui est comme moi élu depuis 1989, qui a une petite dizaine d'années de moins que moi et il est certain que si j'avais fait un mandat supplémentaire je pense qu'il ne m'aurait pas remplacé par la suite. C'était, je pense, le moment de lui passer la main parce qu'après, si ce n'était pas lui, ça risquait d'être compliqué. Aujourd’hui trouver des successeurs ce n'est pas facile. Il faut des gens à la fois compétents mais des gens aussi qui soient disponibles, qui soient très souvent retraités parce qu'on voit bien que mener une vie professionnelle et une vie municipale de front ce n'est pas évident". 

Roland Goujon va regretter ces années d'activités politiques et appréhende un peu sa future retraite. Il évoque ses regrets et son inquiétude. 

"Du regret parce que la mairie de la Tour c'est une commune que j'adore. A Métropole je m'occupais de l'évènementiel, du sportif, je me suis occupé du Zénith, du stade, maintenant de la salle du Gier... Je pense que je suis l'élu métropolitain qui a eu le plus de chance dans les compétences qu'il a eu à exercer. Donc l'inquiétude c'est que je vais passer de beaucoup beaucoup d'activités à pas grand-chose. Donc aujourd'hui j'essaye de chercher une reconversion. Je n'ai pas encore trouvé. Mais j'espère que d'ici cinq mois j'aurai l'occasion d'en trouver une". 

Lors des prochaines élections municipales à La-Tour-en-Jarez Roland Goujon va soutenir son actuel premier adjoint Jean-Luc Basson.

Choix de la station

France Bleu