Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rousset qui dévisse dans les sondages : la faute au contexte pour Catherine Veyssy

-
Par , France Bleu Gironde
Bordeaux, France

La maire de Cénac dans l'Entre-Deux-Mers, qui est aussi la numéro 2 sur la liste du Président socialiste sortant Alain Rousset estime que sa dégringolade dans notre sondage Ifop est plus liée au contexte des attentats qu'à la campagne menée par le PS.

Alain Rousset, ici à Anglet le 4 novembre 2015
Alain Rousset, ici à Anglet le 4 novembre 2015 © Radio France - Olivier Uguen

Si le candidat de la gauche est toujours donné gagnant au second tour, il perd toutefois 10 points par rapport à notre précédente enquête du mois de juin passant de 49% à 39% des intentions de vote. Selon sa numéro 2, le fait que cette nouvelle enquête ait été réalisée après les attentats de Paris explique en grande partie ce résultat.

"Le Front National qui est un parti anxiogène et qui surfe sur la peur des gens trouve tout naturellement  un terreau favorable après les attentats.

— Catherine Veyssy, candidate PS aux Régionales.

Catherine Veyssy invitée de France Bleu Matin

  Rousset menacé, le FN en hausse en Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes

La candidate PS réagit aux résultats du sondage réalisé par l'IFOP du 20 au 24 novembre, c'est à dire après les attentats de Paris et Saint-Denis. Au premier tour, la liste conduite par Alain Rousset serait à égalité avec la liste menée par Virginie Calmels (Les Républicains, UDI, Modem), avec chacun 28% des intentions de vote. La liste Front national menée par Jacques Colombier obtiendrait 25% des intentions de vote, en hausse par rapport au dernier sondage dévoilé en juin 2015 où elle était créditée de 19% des voix.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess