Politique

Rythmes Scolaires : Alain Juppé menace de "différer la réforme"

Par Xavier Ridon, France Bleu Gironde lundi 31 mars 2014 à 19:40

Alain Juppé : "Ou l'Etat compense les dépenses ou on différe la réforme"
Alain Juppé : "Ou l'Etat compense les dépenses ou on différe la réforme" © Radio France - Xavier Ridon

Réélu maire de Bordeaux et bientôt remplaçant du socialiste Vincent Feltesse à la tête de la Communauté Urbaine de Bordeaux, Alain Juppé est aussi de retour au niveau national. Le sujet dont il s'empare : les rythmes scolaires.

Si l'Etat "passe un nouveau coup de rabot" sur les dépenses des collectivités locales, Alain Juppé menace de différer la réforme sur les rythmes scolaires. A la suite de la conférence de presse des maires Communauté d'Avenir élus à la CUB, le maire de Bordeaux a annoncé qu'il souhaitait se rapprocher de l'association des maires de France pour mettre la pression.

"Si on veut la mettre en œuvre sérieusement, alors ça coute très cher. Et là on ne va plus avoir le moyen de le faire, surtout si l'Etat passe un nouveau coup de rabot en 2015, comme il l'a fait en 2015." — Alain Juppé, maire de Bordeaux

A Bordeaux, la réforme Peillon n'est pas encore en place. Par obligation, elle doit l'être dès la rentrée de septembre prochain. Alain Juppé lance dès à présent le débat. Si le grand mouvement collectif des maires de France se créé, ce sera l'occasion pour lui de mener un large combat sur le plan national.

Alain Juppé : "Ou l'Etat compense les dépenses ou on diffère la réforme"