Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Sa première mesure, son rapport avec l'opposition au département : Olivier Richefou, invité de France Bleu

-
Par , France Bleu Mayenne

Le président du conseil départemental de la Mayenne Olivier Richefou était l'invité de France Bleu ce lundi matin, au lendemain de la victoire de la majorité sortante dans dix des dix-sept cantons. Olivier Richefou qui confirme son souhait d'être également le président de l'ADF.

La majorité sortante remporte les élections départementales 2021. Elle termine en tête dans 10 cantons sur 17, c'est à dire cinq de moins qu'en 2015. L'opposition sera certainement plus rigoureuse avec cinq cantons représentés par l'union de la gauche et deux par des binômes indépendants. 

Place à la construction

"La gauche a gagné plus de cantons cette année, dans la logique des élections municipales de 2020, comme cela avait déjà été le cas il y a une dizaine d'année quand la gauche était aux commandes de la mairie de Laval. _Au lieu d'être huit ils seront dix, ça ne changera pas la face du monde_. J'attends d'eux une participation active à l'action du conseil départemental. Une fois l'élection passée nous devons être dans la construction et la majorité départementale appliquera le programme pour lequel elle a été élue" explique Olivier Richefou. 

Mieux rémunérer les aides-à-domicile

Ce dernier regrette aujourd'hui que certains candidats aient fait campagne seulement contre lui, "mais j'ai la confiance de la majorité des élus de La Mayenne Ensemble. Et je leur proposerais en fin d'après-midi tout à l'heure quelques aménagements dans la façon de procéder" commente le président du conseil départemental de la Mayenne. Par ailleurs la première mesure qu'il compte proposer à la nouvelle assemblée concerne les aides-à-domicile : "dès que le texte gouvernemental va sortir, nous mettrons en oeuvre l'amélioration de leurs conditions de rémunération des personnels qui travaille dans ces services" poursuit Olivier Richefou. 

Quant à son désir de présider l'Assemblée des Départements de France et succéder à Dominique Bussereau, Olivier Richefou ne s'en cache pas : "Je le serai officiellement jeudi, après l'installation de la nouvelle assemblée au département de la Mayenne. Mais nous sommes plusieurs présidents de conseils départementaux à vouloir cette fonction. Je fais déjà partie du comité exécutif de l'ADF, nous avons eu plusieurs personnalités politiques mayennaises, de tous bords, engagés dans des gouvernements donc c'est important que le département de la Mayenne soit plus visible au niveau national. Elle serait davantage connue et plus attractive" termine Olivier Richefou.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess