Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Sablé : les candidats partagés sur la date du second tour des municipales

-
Par , France Bleu Maine

Les Saboliens les départageront le 28 juin au second tour des municipales. Nicolas Leudière, Marc Joulaud et Rémi Mareau, placés dans cet ordre par les électeurs du premier tour, divergent sur la pertinence du calendrier prévu pour le dernier acte de ces élections.

La mairie de Sablé-sur-Sarthe.
La mairie de Sablé-sur-Sarthe. © Radio France - Alice Kachaner

Pour lui, c'est trop tôt. Arrivé troisième du premier tour de l'élection municipale à Sablé le 15 mars dernier, Rémi Mareau imagine mal le second tour le 28 juin, comme le gouvernement l'a annoncé ce vendredi. "Je suis persuadé qu'en octobre ou début 2021 tout le monde sera moins dans la peur qu'aujourd'hui. Si dans quelques mois il n'y a pas d'amélioration d'accord, mais donnons-nous des chances que ça aille mieux !"

 Arrivés deuxième et premier des suffrages le 15 juin, Marc Joulaud et Nicolas Leudière s'accommodent de la décision du gouvernement. "Il faut qu'on apprenne à faire vivre la démocratie avec le virus, estime le maire sortant. Je pense qu'en offrant des conditions de sécurité sanitaires il peut y avoir la confiance des électeurs. Mais sinon ils ne viendront pas".

"Y a-t-il plus de risque à aller faire ses courses ou à venir dans un bureau de vote ? s'interroge Nicolas Leudière. Honnêtement, je ne sais pas". De la réponse des électeurs dépendra le niveau de participation, qui peut avoir une grande influence sur l'issue du scrutin. Au premier tour, 139 voix seulement séparaient Marc Joulaud et Nicolas Leudière.

 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu