Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Sacha Houlié va démissionner de la vice-présidence de l' Assemblée Nationale

jeudi 21 décembre 2017 à 17:37 Par Vincent Hulin , France Bleu Poitou

Comme il l'avait annoncé l'été dernier, Sacha Houlié, député LREM va remettre sa démission de la Vice-Présidence de l'Assemblée Nationale pour respecter les équilibres politiques avec l'opposition.

Sacha Houlié dans les studios de FB Poitou
Sacha Houlié dans les studios de FB Poitou © Radio France - France Bleu Poitou

Poitiers, France

"Je fais ce que je dis" Sacha Houlié est très fier de souligner que c'est une promesse tenue.

Le député de la Vienne, rappelle que l'été dernier, il y avait eu un blocage à l'Assemblée Nationale, un blocage "qu'on avait levé en acceptant, du côté de la République En Marche, de pourvoir le bureau de l' Assemblée, et j'avais promis alors, que lorsque l'opposition reviendrait au bureau de l' Assemblée Nationale je céderai la place"

Il est plus important de défendre ses idées que ses places

"La raison pour laquelle je me suis engagé, c'est pour être député, porter un programme j'ai eu cette formidable expérience d'être Vice-Président 7 mois durant, et il est plus important de défendre ses idées que ses places".

Quand on l'interroge sur ce qui l'aura marqué, le jeune député de 29 ans ne peut botter en touche et revient sur ce qui avait fait un peu de buzz à l'époque, lors d'une séance où il siège au perchoir et qu'il mène le vote "oui il y a ce vote qui est devenu célèbre parce qu' un vote entre un amendement et un article ce n'est pas pareil, il y a eu un cafouillage et les députés de la majorité n'avait pas fait attention". Et celui qui fut le plus jeune Vice-Président de l' Assemblée Nationale reconnait qu' abandonner cette fonction va lui permettre de libérer une dizaine d' heures par semaine dans son agenda.