Politique

Saint-Amand-Montrond : candidat aux législatives grâce à un financement participatif

Par Michel Benoît, France Bleu Berry mercredi 18 janvier 2017 à 18:54

Samuel Vaisson se définit comme un candidat "citoyen"
Samuel Vaisson se définit comme un candidat "citoyen" - Samuel Vaisson

Une cagnotte sur Leetchi pour financer sa campagne aux législatives. Un aide-soignant de St-Amand-Montrond a déjà recueilli plus de 800 euros en deux semaines sur ce site de financement participatif.

Une cagnotte sur Leetchi pour financer sa campagne aux législatives. Un aide-soignant de St-Amand-Montrond a déjà recueilli plus de 800 euros en deux semaines sur ce site de financement participatif. Samuel Vaisson se définit comme un candidat citoyen. Il se présente, à 43 ans, sans aucun parti derrière lui, simplement, explique t-il, pour faire valoir ses idées d'équité et de solidarité. L'argent recueilli par cette cagnotte viendra réduire le crédit de 12.000 euros qu'il a contracté pour financer sa campagne. C'est le coût qu'il s'est fixé pour ces élections. Un emprunt à 2,8 % sur cinq ans. De quoi payer les affiches et l'organisation materielle de cette campagne.

Samuel Vaisson monte des actions de solidarité depuis plus de vingt ans dans le Saint-Amandois - Aucun(e)
Samuel Vaisson monte des actions de solidarité depuis plus de vingt ans dans le Saint-Amandois - Samuel Vaisson

Alors on est loin des 38.000 euros de plafond autorisé pour une campagne aux législatives. Si Samuel Vaisson totalise 5% des suffrages, l'état lui remboursera jusqu'à 47,75 %, c'est très précis, du plafond des dépenses. Même si cet aspect financier n'est pas négligeable, l'essentiel n'est évidemment pas là pour ce candidat qui a déjà réfléchi à sa première proposition de loi s'il était élu : réduire de 40 % le salaire des parlementaires et membres du gouvernement. Et comme, ce candidat ne s'attend pas à convaincre ses collègues députés de voter cette loi, il montrera l'exemple, en reversant plus de 60.000 euros par an à une société qui s'engagerait alors à embaucher un jeune de 18 à 25 ans. Décoiffant, non ? (http://www.leetchi.com/c/cagnotte\-de\-nouvel\-elan\-citoyen)