Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Saint-Étienne : Maurice Vincent décide de mettre fin à tous ses mandats

jeudi 28 septembre 2017 à 18:20 Par Émeline Rochedy, France Bleu Saint-Étienne Loire

Maurice Vincent, ancien maire de Saint-Étienne, décide de ne plus siéger au conseil municipal et donc aussi au conseil communautaire. Un retrait pour monter un club de réflexion avec en ligne de mire les élections municipales de 2020.

Maurice Vincent
Maurice Vincent © Radio France - Emeline Rochedy

Saint-Étienne, France

Maurice Vincent ne sera plus sénateur de la Loire à partir de ce dimanche 1er octobre. Mais il choisit aussi ce moment pour quitter le conseil municipal de Saint-Étienne et par la même occasion le conseil communautaire. "Ça me semble relativement inutile alors que je n'ai plus de capacité d'influence nationale", explique l'ancien socialiste qui a rejoint Emmanuel Macron au début de cette année, puis la République en marche. Rester dans l'opposition ? "J'ai essayé de limiter les dégâts avec Gaël Perdriau (qui lui a ravi la mairie en 2014, ndlr) et je constate que je n'y suis pas parvenu. Il faut passer à autre chose".

Solliciter des candidatures fortes en 2020 à Saint-Étienne"

En revanche, Maurice Vincent pourrait bien tirer encore tirer quelques ficelles. Il compte réunir un "certain nombre d'amis, des soutiens de longue date et puis j'espère de plus jeunes" pour monter un club de réflexion. "Je vais essayer de faire profiter de mon expérience des Stéphanois qui voudront se mobiliser sur les questions municipales mais aussi sur les questions nationales, contribuer à alimenter la réflexion citoyenne", précise Maurice Vincent. L'ancien maire de Saint-Étienne (de 2008 à 2014) pourrait ainsi préparer la suite, les prochaines élections municipales : "réfléchir et solliciter des candidatures fortes en 2020, à Saint-Étienne". Maurice Vincent a aussi siégé au Conseil régional de 2004 à 2010. Il avait été élu au Sénat en 2011.