Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique
Dossier : Les élections municipales sur France Bleu Saint-Étienne Loire

Saint-Étienne : SOS Racisme et Nadia Semache portent plainte contre Sophie Robert

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

SOS Racisme porte plainte avec constitution de partie civile à l'encontre la candidate RN à Saint-Étienne, Sophie Robert. Il s'agit pour l'association de soutenir la conseillère départementale Nadia Semache qui a porté plainte pour injures racistes notamment après un tract qui la visait directement.

Manifestation contre le racisme du 30 novembre 2013
Manifestation contre le racisme du 30 novembre 2013 © Radio France - Nathanael Charbonnier

Saint-Étienne, France

Dans ce fameux communiqué datant du 6 novembre dernier, Sophie Robert reproche directement à Nadia Semache d'avoir participé, le 1er novembre, à une cérémonie organisée au consulat d'Algérie de Saint-Étienne à l'occasion de la fête nationale algérienne qui marque le début de la révolution et de la guerre d’indépendance en 1954.  

Pour Sophie Robert, cela revenait à fêter "un attentat qui a fait 10 morts", "s'essuyer les pieds sur les français tués par le FLN"  et "insulter la mémoire des pieds noirs des harkis et des soldats tombés en Algérie". La suite du communiqué s'en prend au maire de Saint-Étienne Gael Perdriau notamment qualifié de poujadiste de l'islam.

Nadia Semache a porté plainte pour "atteinte à l'honneur, incitation à la haine raciale injures à caractère racistes et diffamation et injures publiques".  SOS Racisme a également saisit le Procureur de la République pour une plainte avec constitution de partie civile. La Licra s’était également émue de ce tract, il y a quelques jours, dénonçant un dérapage inacceptable.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu