Infos

Saint-Lô : une 5e liste en lice pour les municipales

Par Benoît Martin, France Bleu Cotentin mardi 4 février 2014 à 17:31

Saint-Lô.
Saint-Lô. © IDÉ

Une 5e liste prendra part aux élections municipales en mars prochain dans la ville préfecture de la Manche. Deux conseillers municipaux de la majorité sortante ont décidé de lancer une liste dissidente.

Les électeurs saint-lois auront l'embarras du choix en mars prochain lors des élections municipales. Avec 5 listes en lice, on est très loin du duel de 2008 remporté par François Digard devant le socialiste Jean-Karl Deschamps.

Cette fois, il devrait y avoir un second tour et pourPascal Baisnée , le poulain du maire sortant, ce baptême du feu en politique ne se fait pas dans les meilleurs conditions. L'entrepreneur saint-lois choisi pour mener la liste de l'actuelle majorité n'a pas convaincu tout le monde. Ludovic Turpin et Nathalie Liégeard, deux conseillers choqués par ce choix font savoir depuis deux mois qu'ils se réservent la possibilité de mener leur propre liste. C'est ce qu'ils ont annoncé lundi, indiquant avoir trouvé tous leurs colistiers.

Abondance de candidatures à droite

Cette concurrence s'ajoute à celle de François Brière . L'élu divers droite dont le divorce avec l'actuel maire François Digard est consommé depuis longtemps, a reçu le renfort de Mathieu Johan **** , influent ancien représentant des commerçants du centre-ville, et ancien "star académicien" ayant réussi sa reconversion professionnelle. Ensemble, ils comptent bien déjouer les pronostics. Mais cet éclatement des listes à droite pourrait s'apparenter à la machine à perdre.

Il fait en tout cas les affaires deChristine Le Coz ** . La socialiste qui mène une liste de gauche associée aux écologistes était arrivée en tête aux législatives de 2012 sur la ville de Saint-Lô. Depuis, la conseillère générale croit en ses chances. Et même si le Front de gauche représenté par Jacques Jourdan** a décidé de partir seul au premier tour, contrairement à 2008, l'infirmière socialiste pourrait bien passer du rôle de challlenger à celui de favorite dans cette élection.

Partager sur :