Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Saint-Nazaire : Le parti socialiste gèle l'investiture du maire pour les municipales en 2020

-
Par , France Bleu Loire Océan

Olivier Faure a annoncé avoir gelé l'investiture du maire de Saint-Nazaire pour les municipales en 2020. Le patron du parti socialiste exige des "éclaircissement" sur une affaire qui a a poussé trois élues a démissionner au printemps 2019.

La décision sera gelée tant qu'il n'y aura pas d'éclaircissement sur les affaires qui rongent la mairie (photo d'illustration).
La décision sera gelée tant qu'il n'y aura pas d'éclaircissement sur les affaires qui rongent la mairie (photo d'illustration). © Maxppp - IP3 PRESS

Saint-Nazaire, France

Le patron des socialistes a confirmé le gel de l'investiture de David Samzun pour les municipales en 2020. Olivier Faure reproche au maire de Saint-Nazaire de ne pas avoir protégé les élues qui avaient dénoncé un climat sexiste au conseil municipal, et attend des "éclaircissements".

Des "réseaux politiques parisiens"

David Samzun a répondu ce samedi 10 août 2019 dans un communiqué. Le maire de Saint-Nazaire explique avoir appris la nouvelle dans la presse locale. Il dénonce des "réseaux politiques parisiens", et le mépris face à "une décision de justice parfaitement claire".

Pour rappel, fin juin, la mairie socialiste avait était secouée par une grave crise après la démission de trois adjointes, suite à des accusations de violences sexuelles contre un autre élu. L'adjoint en question avait ensuite déposé plainte pour diffamation. La procureure avait classé les deux affaires sans suite

Un "message très important envoyé aux femmes"

Les trois élues démissionnaires ont aussi réagi ce samedi, saluant les "mots courageux" d'Olivier Faure et un "message très important envoyé aux femmes".