Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Salignac, Saint-Antoine et Aubie-et-Espessas accouchent d'une ville nouvelle, une première en Gironde

mardi 29 décembre 2015 à 16:39 Par Thomas Biet, France Bleu Gironde

Les trois communes vont fusionner au sein d'une ville nouvelle "Val-de-Virvée" à partir du 1er janvier tout en conservant leur statut. Cela va leur permettre de faire de grosses économies en mutualisant les moyens et les efforts.

Armand Mercadier, maire de Salignac et Sylvain Guinaudie, maire d'Aubie
Armand Mercadier, maire de Salignac et Sylvain Guinaudie, maire d'Aubie © Radio France - Thomas Biet

Gironde, France

C'est une idée qui trottait dans la tête des trois maires depuis quelques temps. "On a pris le temps de réfléchir", glisse le maire de Salignac. Un mariage de raison pour Salignac, Saint-Antoine et Aubie-et-Espessas. Presque une nécessité devant la baisse continue des dotations de l’État.

"On va faire des économies d'échelle" (Armand Mercadier, maire de Salignac)

Cela va permettre aux trois villes de conserver près de 200 000€ de ce côté-là et d'économiser plusieurs dizaines de milliers d'euros par an en mutualisant les moyens et les services. 

"On aura plus de marge de manoeuvre" (Sylvain Guinaudie, maire d'Aubie)

Le maire sera élu le 6 janvier

Mais pas question pour les maires ou les habitants de fusionner et de diluer les spécificités locales. Ni d'oublier les programmes de campagne sur lesquels ils ont été élus.

Les habitants sont très partagés sur le sujet

 Le siège de la nouvelle commune s'installera dans l'actuelle mairie d'Aubie-et-Espessas (en raison de sa position centrale) et le nouveau maire de Val-de-Virvée sera élu le 6 janvier, par les trois conseils municipaux.