Politique

Maryvonne Hautain: "Saran n'a pas l'intention de quitter l'agglomération orléanaise"

Par Eric Normand et François Guéroult, France Bleu Orléans mercredi 18 mai 2016 à 10:34

Les 11.000 électeurs de Saran appelés aux urnes le 29 mai
Les 11.000 électeurs de Saran appelés aux urnes le 29 mai

"Pour ou contre la transformation de l'Agglo en communauté urbaine?" Les électeurs saranais seront appelés aux urnes le 29 mai pour participer à un référendum qui n'est que consultatif. Une réunion publique se tient ce mercredi. Maryvonne Hautin, la maire, était l'invitée de France Bleu Orléans.

A Saran, les habitants s'exprimeront sur l'intercommunalité le dimanche 29 mai. La campagne électorale a commencé en début de semaine. La municipalité communiste a mis en place un programme de rencontres dans les quartiers de la ville, la grande réunion publique se tient ce mercredi 18 mai à 18 heures 30 à la salle des fêtes. La question: "Pour ou contre la transformation de l'Agglo en communauté urbaine?" Ce référendum n'est que consultatif mais la ville ne cache pas son hostilité au passage en communauté urbaine, prévu le 1er juillet 2017.

Cette consultation est l'un de nos engagements de notre campagne électorale de 2014. Une telle réforme territoriale ne peut pas se faire sans consulter les citoyens - Maryvonne Hautain

Le passage de l'Agglo en communauté urbaine est prévu au 1er juillet 2017. Auparavant, sans doute à l'automne, un vote aura lieu en conseil d'Agglo sur le transfert des compétences qu'entraînera ce changement de statut. Certaines sont obligatoires : l'eau, l'urbanisme, la voirie, le tourisme. D'autres sont facultatives, comme le sport et la culture. Le dimanche 29 mai, les 11 000 électeurs saranais sont donc appelés à se prononcer pour ou contre ces transferts de compétences.

La ville de Saran n'a jamais voulu quitter l'Agglo d'Orléans, cela a été monté de toutes pièces - Maryvonne Hautain

Si le "non" l'emporte, que se passera-t-il ? Sans doute pas grand chose. Il n'y a que 4 communistes sur les 95 élus du conseil d'agglomération d'Orléans, insuffisant pour empêcher le passage en communauté urbaine. Reste une autre solution : que Saran décide de quitter l'Agglo. C'est théoriquement possible, mais dans les faits quasiment impossible car la ville devrait alors obtenir l'autorisation du conseil municipal d'Orléans et du conseil d'Agglo. Saran aurait alors l'obligation d'intégrer une autre communauté de communes, en l'occurrence la Beauce loirétaine, dont le siège est à Gidy, une collectivité à dominante rurale qui n'a aucune envie de s'encombrer de Saran. De toute façon, la maire Maryvonne Hautain "n'a pas l'intention de quitter l'agglo, cela a été monté de toutes pièces." La mise au point de l'élue est très claire sur France Bleu Orléans.

Quel que soit le résultat, Saran pèsera de tout son poids avec la population sur les choix qui seront faits - Maryvonne Hautain

Ecoutez Maryonne Hautain, maire de Saran, invitée de France Bleu Orléans

La réunion publique sur le sujet a lieu ce mercdedi soir 18 mai à 18h30 à la salle des fêtes de Saran avec des représentants de tous les partis politiques du conseil municipal.