Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Sarcelles : l'élection du conseil municipal est annulée car il y a trop de femmes adjointes à la mairie

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Le tribunal administratif a annulé l'élection des 14 adjoints de l'équipe municipale de Sarcelles (Val-d'Oise). Il estime qu'il y a trop de femmes et que, donc, la parité n'est pas respectée. Ce sont les élus de l'opposition qui avaient saisi le tribunal.

Parité obligatoire au conseil municipal .
Parité obligatoire au conseil municipal . © Maxppp - Thomas Padilla

Il y a trop de femmes adjointes à la mairie de Sarcelles (Val-d'Oise). Les élus de l'opposition avaient saisi le tribunal pour ce non respect de la parité. Ils ont eu gain de cause .

Le tribunal administratif de Cergy-Pontoise a annulé jeudi l'élection des 14 adjoints de l'équipe municipale qui compte huit femmes et seulement six hommes.  

Dans les communes de 1.000 habitants et plus, le juge rappelle que le principe de parité "impose l'obligation de présenter une liste où chaque sexe est représenté à parité, à au plus une unité près". 

A Sarcelles le 5 décembre 2018, le conseil municipal de cette ville populaire du Val-d'Oise avait élu un nouveau maire, Patrick Haddad (PS). Il avait aussi choisi 14 adjoints pour l'épauler, huit femmes et six hommes, réunis sur une même liste. 

Le tribunal estime que la loi n'a pas été respectée. Il invite le conseil municipal à procéder à une nouvelle élection "dans le délai de quinzaine".  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu