Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Sarthe : le PS lance officiellement sa campagne pour les élections départementales

-
Par , France Bleu Maine

A 50 jours du premier tour des élections départementales, le Parti socialiste de la Sarthe lance sa campagne avec Christophe Counil en chef de file, qui souhaite devenir le prochain président du Conseil départemental. Le PS présentera des candidats dans 18 cantons sur 21.

Christophe Counil, chef de file du Parti socialiste en Sarthe pour les élections départementales de 2021
Christophe Counil, chef de file du Parti socialiste en Sarthe pour les élections départementales de 2021 © Radio France - Julien JEAN

"Osons la Sarthe à gauche". A un peu moins de deux mois du premier tour des élections départementales (20 juin - 27 juin), la fédération de la Sarthe du Parti socialiste a, ce vendredi 30 avril 2021, officiellement lancé sa campagne. Sans surprise, le chef de file désigné est Christophe Counil, maire adjoint du Mans et conseiller départemental du canton Le Mans 6. 

Celui-ci ambitionne de devenir le prochain président du Conseil départemental à la place du Dominique Le Mèner, candidat LR à sa propre succession. Ce qui implique un changement de majorité. "Je pense qu'il y a une anomalie démocratique. Depuis plus de 40 ans, depuis 1979, la Sarthe est dirigée par la même majorité de droite. Je pense que le moment de l'alternance est venue" estime Christophe Counil. Le socialiste rappelle qu'en 2011, il n'avait manqué que 256 voix dans trois cantons pour l'emporter et faire basculer le département à gauche.

Pas d'alliance avec les autres partis de gauche avant le second tour

Pour autant, le Parti socialiste a refusé de participer à l'union de la gauche (à laquelle participent 7 partis et mouvement dont EELV, LFI, le PC et Génération.s). "Nous ne voulons pas d'accords d'appareils" précise Christophe Counil. "Je suis pour le rassemblement. Je l'ai proposé aux écologistes en 2008, en 2011, en 2015. Donc on ne peut pas dire que je suis contre mais là, les propositions n'étaient pas acceptables" ajoute le chef de file PS, qui refuse d'en dire plus.

Le PS présentera 72 candidats dans 18 cantons sur 21. Il sera absent dans ceux de Sablé, du Lude et de la Suze, "faute de candidats" explique Christophe Counil. Parmi les 72 candidats, il y a 12 sortants et 46 effectuent déjà au moins un mandat. L'âge moyen est de 50 ans, 25 pour le plus jeune, 68 pour le plus âgé. 

L'ensemble des noms sera dévoilé le 10 mai prochain. Tout comme le programme. 72 propositions pour un département "plus solidaire, plus innovant et plus vert".  

Départementales 2021 : la liste complète des binômes candidats en Sarthe

Choix de la station

À venir dansDanssecondess