Politique

Sébastien Fagnen choisi par les militants PS pour briguer le siège de maire délégué de Cherbourg-Octeville

Par Benoît Martin, France Bleu Cotentin mardi 3 octobre 2017 à 22:23

Avec 2/3 des suffrages, Sébastien Fagnen remporte le vote des militants socialistes face à Lydia Thieulent.
Avec 2/3 des suffrages, Sébastien Fagnen remporte le vote des militants socialistes face à Lydia Thieulent. © Radio France - Benoît Martin

Près de 80% des militants socialistes de Cherbourg-Octeville se sont déplacés mardi soir pour choisir celui qui briguera au nom du PS l'écharpe de maire délégué de Cherbourg-Octeville en remplacement de Jean-Michel Houllegatte.

Ils avaient le choix entre Lydia Thieulent, première adjointe de Cherbourg-Octeville, et Sébastien Fagnen, son collègue au Conseil communal et également élu au Conseil départemental. C'est finalement ce dernier qui l'a emporté avec 65,45% des voix, soit deux tiers des suffrages. Une victoire nette qui donne toute sa légitimité au candidat, pour les militants réunis au moment de la proclamation des résultats rue de la Tour Carrée.

Une élection le 18 octobre en conseil municipal

Sébastien Fagnen va maintenant passer par la "case" conseil communal. Le 10 octobre prochain, les élus de Cherbourg-Octeville, pour la dernière fois réunis autour de Jean-Michel Houllegatte désigneront celui dont ils veulent voir la candidature présentée au conseil municipal de Cherbourg-en-Cotentin. Le nom de Sébastien Fagnen sera avancé. Peut-être sera-t-il en concurrence avec d'autres candidats issus des autres groupes du conseil, notamment du Cercle du Cotentin et de la Gauche Debout. Mais vu le rapport de force au sein de cette assemblée, le suspens est limité sur le fait que ce soit en dernier lieu, le nom de Sébastien Fagnen qui soit proposé au vote des conseillers municipaux de Cherbourg-en-Cotentin le 18 octobre prochain, pour être désigné maire délégué de Cherbourg-Octeville.

Les critiques du Cercle du Cotentin

Dans la journée de mardi, le Cercle du Cotentin (opposition de droite), a critiqué le mode de désignation du candidat à la mairie délégué. Un candidat "désigné par une petite soixantaine d'adhérents du Parti Socialiste en lieu et place des électeurs ou à défaut de la majorité municipale comme cela est l'usage", dénonce le groupe d'opposition dans un communiqué. "Nous avons toujours donné la parole à nos militants, c'est de leur vote que nous tirons notre légitimité", répond Sébastien Fagnen. Et le maire de Cherbourg-en-Cotentin, Benoît Arrivé, d'ajouter, "le maire n'est jamais élu directement par la population mais par les membres du conseil municipal". Et de conclure : "en 2020, ce sera directement au maire de la commune nouvelle de désigner les maires délégués."