Politique

Ségolène Neuville, première ministre venue des Pyrénées-Orientales depuis 50 ans

Par François David, France Bleu Roussillon jeudi 10 avril 2014 à 11:18

Ségolène Neuville à la sortie de l'isoloir
Ségolène Neuville à la sortie de l'isoloir © MaxPPP

La nomination de Ségolène Neuville au poste de secrétaire d’État aux handicapés est saluée dans les Pyrénées-Orientales, un département qui n'avait jamais été représenté dans un gouvernement de la Ve République.

"Bien-sur que je suis surprise !" . Ségolène Neuville reconnaît sur France Bleu Roussillon qu’elle ne s’attendait pas à recevoir un coup de téléphone de Matignon. La jeune députée socialiste des Pyrénées-Orientales fait son entrée au gouvernement. Elle a été nommée secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l'exclusion .

"C’est une reconnaissance du travail accompli . C’est aussi une reconnaissance pour les Pyrénées-Orientales ." (Ségolène Neuville)

Le département n’avait pas donné de ministre à la France depuis Arthur Conte sous la IVe République.

Ségolène Neuville

"C'est un honneur pour le département" , s'enthousiasme la présidente socialiste du Conseil général Hermeline Malherbe qui salue son énergie et sa volonté.Jacques Cresta , l'autre député PS de Perpignan, y voit  "une juste récompense pour son implication et sa persévérance ".L'ancienne députée socialiste René Soum fait part de sa "grande émotion" : "Je suis convaincue de sa réussite au service de notre pays ."A droite, les réactions sont polies, quoique parfois teintée d'ironie. Le maire de Perpignan Jean-Marc Pujol se dit "très heureux" . Daniel Mach, maire UMP de Pollestres estime que "dorénavant, grâce à ses contacts privilégiés avec les plus hautes élites du gouvernement, l’hôpital de Perpignan bénéficiera des moyens dont il a besoin et qu’il réclame depuis des années ."Il n'y a que Louis Aliot , du Front national, pour ruer dans les brancards : "Il s'agit d'un bel exemple de marchandage politique" . Le candidat à la mairie de Perpignan y voit un retour d'ascendeur après le retrait du candidat socialiste entre les deux tours.

Une ascension fulgurante

Ségolène Neuville a 43 ans. Médecin de profession , elle travaille au service de maladies infectieuses et tropicales de l'Hôpital de Perpignan. Elle est née le 21 juin 1970 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). Femme énergique, elle a été élue députée PS en juin 2012 dans la troisième circonscription des Pyrénées-Orientales, qui englobe la vallée de la Têt.

Féministe engagée , elle a notamment défendu une proposition de loi autour de la prostitution, en novembre 2013. Elle profite de toute occasion pour défendre l'égalité homme-femme, et pourfendre le machisme et la mysoginie.

C’est en 2008 que débute vraiment sa carrière politique. Elle entre au Conseil général des Pyrénées-Orientales, élue dans le canton de Perpignan V, qui comprend notamment le quartier Saint-Mathieu. Ségolène Neuville est aussi une très proche du sénateur et président de la région Languedoc-Roussillon , Christian Bourquin (PS), qui "salue une nomination qui vient récompenser un travail assidu ."