Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Ségolène Royal raconte les attaques sexistes venues de son propre camp en 2007

dimanche 4 novembre 2018 à 12:32 - Mis à jour le lundi 5 novembre 2018 à 12:04 Par Rivière Isabelle, France Bleu Poitou

"Ce que je peux enfin vous dire", c'est le dernier livre de Ségolène Royal. L'ancienne présidente de Poitou-Charentes y raconte notamment les attaques sexistes qu'elle a subi notamment pendant la campagne présidentielle de 2007.

Ségolène Royal
Ségolène Royal © Maxppp - Maxppp

Poitou-Charentes, France

On voit beaucoup Ségolène Royal dans les médias en ce moment. L'ancienne présidente de la région Poitou-Charentes, ex-députée des Deux-Sèvres, était encore ce samedi soir dans l'émission "On n'est pas couché" sur France 2. Elle est revenue sur les attaques sexistes venues de son propre camp lors de la présidentielle de 2007 où elle avait échoué face à Nicolas Sarkozy. 

"Meneuse de revue", "concours de beauté", tous les clichés y sont passés. L'ancienne ministre vient de sortir un livre intitulé Ce que je peux enfin vous dire. Elle devait dire d'ailleurs en janvier si elle se porte candidate ou pas aux Européennes. Elle l'a fait hier finalement : l'ancienne présidente de Poitou-Charentes estime même que sa candidature comme tête de liste est une hypothèse "absurde". Ségolène Royal était sollicitée pour diriger une liste de rassemblement des socialistes aux écologistes.

  - Aucun(e)
- © Éditions Fayard