Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Élections sénatoriales 2020

Élections sénatoriales : les résultats pour les deux Charentes

- Mis à jour le -
Par , France Bleu La Rochelle

Les sénatoriales 2020. En Charente-Maritime, 1793 grands électeurs étaient appelés à voter dans les locaux du musée maritime à La Rochelle, 1171 grands électeurs en Charente. Sur les deux Charentes, cinq sièges étaient à renouveler dont trois en Charente-Maritime.

Musée maritime, site unique de vote pour la Charente-Maritime à La Rochelle
Musée maritime, site unique de vote pour la Charente-Maritime à La Rochelle © Radio France - Gérald Paris

Les élections sénatoriales se tenaient ce dimanche 27 septembre 2020 avec cinq sièges à renouveler dans les deux Charentes. France Bleu vous résume ici les principaux enseignements de ce scrutin. 

Les chiffres 

Plus de 2900 grands électeurs étaient appelés à voter dans les deux Charentes. 1793 dans les locaux du musée maritime à La Rochelle, 1171 grands électeurs en Charente. Ce sont les conseillers municipaux départementaux et régionaux qui étaient appelés aux urnes. Un vote obligatoire sous peine d'amende. Le vote se déroulait de  8h30 à 17h30 ce dimanche. Sur les deux Charentes, cinq sièges étaient à renouveler dont trois en Charente-Maritime. 

Bonnefoy et Bonneau en Charente

Pas de grosse surprise en Charente. La sénatrice socialiste Nicole Bonnefoy a été réélue dès le premier tour avec une avance confortable. 673 voix, plus de 60% des voix. La sénatrice va entamer un troisième mandat. Pour le deuxième siège, et pour succéder à Michel Boutant ( qui va rester simple maire de Chabanais ), c'est François Bonneau qui est élu. Il va donc devoir renoncer à son siège de président du conseil départemental, en vertu de la loi sur le non cumul des mandats.

Laurent, Imbert et Vallet en Charente-Maritime

En Charente-Maritime on reste sur le même partage politique : deux sièges pour la droite et un pour la gauche. Corinne Imbert et Daniel Laurent les deux sortants sont réélus sans surprise. Pour le troisième siège, c'est une demi-surprise. C'est Michaël Vallet qui a remporté le duel entre les deux listes de gauche de quelques voix. Il bat le sortant Bernard Lalande. 

(47,21% pour la liste Laurent / Imbert, 28,51% pour celle Mickaël Vallet. Celle du sénateur sortant Bernard Lalande reste à 21,21%, le RN est à 3,08%).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess