Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Élections sénatoriales 2020

Élections sénatoriales dans l'Indre : Jean-Yves Hugon candidat pour défendre les maires des petites communes

-
Par , France Bleu Berry

À l'approche des élections sénatoriales dans l'Indre, qui auront lieu le 27 septembre, France Bleu Berry vous présente les huit candidats pour les deux postes à pourvoir. Parmi eux, Jean-Yves Hugon, adjoint au maire de Châteauroux, qui veut porter défendre la voix des maires de petites communes.

Jean-Yves Hugon, adjoint au maire de Châteauroux, candidat aux élections sénatoriales dans l’Indre
Jean-Yves Hugon, adjoint au maire de Châteauroux, candidat aux élections sénatoriales dans l’Indre © Radio France - Emeline Ferry

À une semaine des élections sénatoriales, France Bleu Berry vous présente les candidats dans l'Indre. Parmi les huit candidats aux deux postes à pourvoir : Jean-Yves Hugon, deuxième adjoint au maire de Châteauroux. 

À 71 ans, c'est sa neuvième campagne électorale. Il a déjà une carrière politique bien remplie : conseiller départemental depuis 5 ans, et ancien député de l'Indre (entre 2002 et 2007). Il explique que cette candidature aux élections sénatoriales n'est pas venue par envie. "C'est une réflexion qui a mûri", indique-t-il. "Et puis, la raison principale, c'est que ni Serge Descout (le président du département de l'Indre, ndlr), ni Gil Avérous (le maire de Châteauroux) ne se sont portés candidats. Je suis quelqu'un de loyal, il n'était pas question pour moi d'y aller s'ils y allaient aussi". 

Déjà deux idées de propositions de loi

Jean-Yves Hugon souhaite défendre une candidature d'expérience. "Le fil rouge du mandat tel que j'aimerais l'exercer tient en trois mots : proximité, disponibilité, réactivité", explique l'élu castelroussin. Il a déjà deux propositions de loi qu'il aimerait mener. 

D'abord, il aimerait une meilleure indemnisation des maires des petites communes. "Je ne comprends pas la façon dont est calculée l'indemnisation des maires. Cela fonctionne par tranches : moins de 500 habitants, entre 500 et 1.000 habitants, et entre 1.000 et 3.500 habitants, pour les premières tranches", détaille-t-il. "La logique qui sous-tend ce calcul, c'est que moins vous avez d'habitants, moins vous avez de travail, moins vous êtes indemnisé. C'est totalement faux". 

Le fil rouge du mandat tel que j'aimerais l'exercer tient en trois mots : proximité, disponibilité, réactivité

"Non seulement c'est faux, mais c'est d'une inéquité qui est insupportable. Parlez avec les maires des communes de 500 habitants, je peux vous dire que vous verrez qu'ils ont au moins autant de travail, sinon plus que les autres, parce qu'ils sont constamment sollicités. C'est jour et nuit, c'est du concret. Le téléphone peut sonner à trois heures du matin parce qu'il y a le chien du voisin qui aboie", raconte Jean-Yves Hugon.

"Donc je voudrais simplement rétablir un peu d'équité, de bon sens, sans tout révolutionner, mais en ne faisant qu'une seule tranche jusqu'à 3.500 habitants. À une condition, c'est que ce ne soit pas ponctionné sur le budget de la commune. Il faut que ce soit une dotation de l'État", ajoute-t-il. Il aimerait également porter une proposition de loi pour encadrer les pouvoirs attribués aux architectes des bâtiments de France. 

Sept autres candidats

Les 700 grands électeurs indriens (délégués des conseils municipaux, conseillers départementaux et régionaux ainsi que parlementaires) voteront le 27 septembre. Sept autres candidats sont en lice : 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess