Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Élections sénatoriales 2020

Élections sénatoriales dans l'Yonne : "Je n'ai jamais dévié de ma trajectoire" confie Gilles Pirman (LR)

-
Par , , France Bleu Auxerre

Il est le seul candidat Les Républicains aux élections sénatoriales du dimanche 27 septembre dans l’Yonne. Gilles Pirman, conseiller départemental et maire de Saint-Clément est aussi l’un trois candidats sur sept à être élu dans le nord du département.

Gilles Pirman, maire de Saint-Clément, conseiller départemental et seul représentant LR à être candidat pour les élections sénatoriales dans l'Yonne
Gilles Pirman, maire de Saint-Clément, conseiller départemental et seul représentant LR à être candidat pour les élections sénatoriales dans l'Yonne - Emmanuel Berry

À 52 ans, Gilles Pirman, unique candidat LR aux élections sénatoriales dans l'Yonne avec pour suppléante Dorothée Moreau, la maire LR de Bassou, se présente en défenseur des communes et pour un statu quo dans les réformes du mille-feuille territorial. "Le problème n'est pas dans le mille-feuille, mais dans la répartition de la crème" dit-il en filant la métaphore. "Ce n'est pas une question de superposition des structures, mais de compétences et de qui fait quoi. La Région se doit d'être l'endroit de la stratégie. Le Département et les intercommunalités devraient être les bras et les jambes pour innerver cette stratégie régionale. Enfin, les pouvoirs généraux doivent revenir aux communes. Il est grand temps d'arrêter de les affaiblir."

Et le maire de Saint-Clément, également conseiller départemental, d'insister : "Aujourd'hui, un maire n'a plus le lien avec sa population par le biais de la taxe d'habitation, il n'a plus le lien avec ses forces économiques à cause d'un autre fléchage de l'impôt économique qui ne va plus à la commune. Les dotations de l'État se réduisent comme peau de chagrin. Il faut arrêter cette fragilisation. On ne peut pas dire que les maires sont les piliers de la République et laisser ces piliers s'effriter de jour en jour."

Je n'ai jamais quitté le département (Gilles Pirman, candidat LR aux sénatoriales dans l'Yonne)

D’après Gilles Pirman, ce qu’attendent les élus icaunais d’un sénateur de l’Yonne se résume ainsi : "Il faut quelqu'un d'accessible, disponible, aidant, et qui puisse les représenter ici dans l'Yonne, mais aussi capable de porter nos enjeux à Paris. Souvent, la problématique de la désertification médicale est mise en avant, comme la difficulté de cheminer dans les arcanes des services publics et des administrations, ou encore la distance que l'État a parfois avec les collectivités. Ce qui suppose que les élus s'organisent différemment."

Le candidat LR résume, comme une sorte de profession de foi, que "ce qui convient de sous-peser dans cette élection, c'est la capacité de s'investir pour le territoire. Personnellement, je n'ai jamais dévié de ma trajectoire, et je n'ai jamais quitté le département qui est le notre. Et aujourd'hui, cela devient, par la force des choses, deux véritables atouts". Allusion, notamment, à Jean-Baptiste Lemoyne, qui a quitté Les Républicains pour La République En Marche, et tenté de se faire élire à Biarritz aux élections municipales. 

Les six autres candidats dans l'Yonne

-
- © Visactu
-
- © Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess