Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Sénatoriales dans la Loire : deux sortants réélus et deux nouveaux élus

dimanche 24 septembre 2017 à 18:14 - Mis à jour le mardi 26 septembre 2017 à 7:29 Par Julien Corbière, France Bleu Saint-Étienne Loire

Bernard Bonne (LR) et Jean-Claude Tissot (PS) sont les deux nouveaux sénateurs de la Loire après le scrutin qui s'est déroulé ce dimanche. Bernard Fournier (LR) et la communiste Cécile Cukiermann parviennent à sauver leurs sièges.

Bernard Bonne, Cécile Cukiermann, Jean-Claude Tissot et Bernard Fournier, les quatres sénateurs de la Loire © Radio France -
Bernard Bonne, Cécile Cukiermann, Jean-Claude Tissot et Bernard Fournier, les quatres sénateurs de la Loire © Radio France - © Radio France -

Les élections sénatoriales se déroulaient ce dimanche dans la Loire. Le président du Conseil départemental Bernard Bonne (LR) a été élu sans surprise avec 490 voix sur 1.839 grands électeurs. Cécile Cukiermann (PCF) est réélue avec 327 voix. Le socialiste Jean-Claude Tissot, conseiller départemental et maire de Saint-Marcel-de-Félines, va faire son entrée en Palais du Luxembourg (299 voix) et Bernard Fournier (LR) conserve son siège avec 248 voix.

Alain Berthéas, candidat officiel LREM, n'est donc pas élu, tout comme Jean-François Barnier, le président de l'association des maires de la Loire qui avait monté sa propre liste.

→ À lire aussi : Découvrez les sénateurs de Haute-Loire

Les élections sénatoriales dans la Loire - Radio France
Les élections sénatoriales dans la Loire © Radio France - Denis Souilla

Un résultat plutôt inattendu

Sur les quatre sièges à pourvoir, il y en a donc deux pour la droite et deux pour la gauche. Un résultat qui ne satisfait pas pleinement Bernard Bonne, qui arrive en tête de scrutin avec 26,76% des voix. "Sur les 1.800 grands électeurs, il y en avait en gros entre 1.100 et 1.200 à droite, et entre 550 et 650 à gauche", commente-t-il. "Normalement, ça aurait dû être trois et un . Aujourd'hui c'est deux et deux ... on paye encore le fruit de divisions. C'est le jeu de la démocratie."

Un jeu qui a donc souri à la gauche pour ce scrutin. Cécile Cuckiermann s'est dite "soulagée" de conserver son siège, et puis de "finir deuxième. Je crois que c'est la reconnaissance de ces six ans de mandat, que j'ai toujours voulu faire dans la proximité, au service de toutes les communes de notre département."

L'entrée de Jean-Claude Tissot au Sénat peut paraître encore plus surprenante, au vu des résultats du Parti socialiste aux élections présidentielle et législatives. Mais le nouveau sénateur voit son résultat comme le fruit de nombreux efforts : "C'est aussi la sanction d'un travail. On est allé visiter toutes les communes, 322 communes, et 800 élus rencontrés ! Le parti socialiste n'est pas mort, la gauche ligérienne non plus puisqu'aujourd'hui on est deux sénateurs sur quatre. La démonstration est fait que les collectivités peuvent être représentées par des élus de gauche."

  - Visactu
© Visactu
  - Visactu
© Visactu -