Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Élections sénatoriales 2020

Élections sénatoriales : déception pour les socialistes dans le Finistère

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Le parti socialiste comptait sur deux voire trois sénateurs dans le Finistère. Seul Jean-Luc Fichet a été élu, la liste socialiste a été devancée par les centristes.

Jean-Luc Fichet
Jean-Luc Fichet © Maxppp - Claude Prigent

Déception pour les socialistes dans le Finistère : seul Jean-Luc Fichet a été réélu, la liste socialiste a été devancée de sept voix par la liste centriste. "On avait d'autres prétentions, c'est une surprise et une déception", concède Jean-Luc Fichet. _"_On pouvait imaginer avoir deux sénateurs bien élus et même en étant optimistes aller chercher un troisième siège." Et pour cause, le paysage politique a changé. Si Brest est resté à gauche, Morlaix et Quimper ont rejoint le giron socialiste.

"On se retrouve avec un siège donc c'est une déception. A titre personnel, je suis heureux mais j'aurai préféré à Paris avec mes collègues."

"Ce qui a manqué ? L'union de la gauche"

Comment comprendre ces résultats, après les élections municipales ? "Ce qui a manqué c'est l'union de la gauche. On n'a _pas réussi à fédérer avec les communistes et les écologistes_. Avec trois listes de gauche, la marche était trop haute. Et on rate le deuxième place à dix voix...."

-
- © Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess