Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Élections sénatoriales 2020

Sénatoriales en Sarthe : la droite emporte deux sièges, le PS conserve le sien

-
Par , France Bleu Maine

Les deux sénateurs sortants issus de la majorité LR, Jean-Pierre Vogel et Louis-Jean de Nicolaÿ, sont réélus ce dimanche au Sénat. Le Parti Socialiste conserve également son siège avec l'élection de Thierry Cozic, le maire d'Arnage, avec 351 voix.

Jean-Pierre Vogel, Louis-Jean de Nicolaÿ et hierry Cozic sont élus sénateurs de la Sarthe
Jean-Pierre Vogel, Louis-Jean de Nicolaÿ et hierry Cozic sont élus sénateurs de la Sarthe © Radio France - Soisic Pellet

Pas d'énorme surprise ce dimanche soir en préfecture, à l'annonce des résultats des élections sénatoriales en Sarthe. Le sénateur sortant Jean-Pierre Vogel, de la majorité sénatoriale, arrive en tête avec 485 voix. L'autre liste Les Républicains, celle de Louis-Jean de Nicolaÿ, est en troisième place avec 296 voix. Les deux sénateurs sortants sont donc réélus pour un nouveau mandat de six ans. 

A la deuxième place, le maire d'Arnage Thierry Cozic réussit à conserver le siège socialiste en Sarthe, qu'occupait l'ancien maire du Mans Jean-Claude Boulard

Huit listes s'affrontaient dans ce scrutin. 1.565 grands électeurs étaient appelés aux urnes. 

La gauche conserve son siège

"J'avais une grande responsabilité", assure Thierry Cozic, "de réussir à garder ce siège". Surtout que cette élection est une première pour ce "jeune en politique" comme il le dit lui-même, devenu donc sénateur après seulement un mandat de maire. "Mais ça montre que la gauche a un vrai potentiel ici en Sarthe", ajoute-t-il. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess