Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Serge Descout, président du Conseil Départemental : "Je ne baisserai pas les investissements d'un iota"

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Berry

Invité ce mercredi matin de France Bleu Berry, Serge Descout, le président du conseil départemental a tenu à rassurer les entrepreneurs sur le niveau d'investissement de sa collectivité. Les finances du département sont saines et le département maintiendra donc les chantiers prévus.

Serge Descout, le Président du Conseil départemental de l'Indre
Serge Descout, le Président du Conseil départemental de l'Indre © Radio France - Jonathan Landais

La crise du coronavirus n'a pas épargné le département de l'Indre.  Le territoire fait même partie à l'échelle de la région Centre-Val-de-Loire des départements les plus touchés  tout en étant un des moins peuplés. Malgré tout le président du conseil départemental, invité ce matin de France Bleu Berry a tenu à saluer et à remercier les indriens pour leur vigilance face au virus. Remerciements apportés aussi au personnel soignant pour la gestion cette crise : "Ils ont fait et font un travail remarquable" souligne le président du CD 36 tout en demandant à tout le monde de rester vigilant.  

Un masque pour chaque indrien d'ici fin mai

Serge Descout a rappelé d'ailleurs la commande passée par le conseil départemental de 240.000 masques de protection en tissu (lavables jusqu'à 50 fois) et qui seront distribués gratuitement à chaque habitant de  l'Indre d'ici la fin mai, début juin

Accompagnement de l'activité économique

"Dans le département de l'Indre, les finances sont plus saines qu'ailleurs parce que nous sommes des gens prévoyants" se félicite par ailleurs Serge Descout qui assure que la collectivité, non seulement ne faillira pas à ses missions et notamment le versement des aides sociales mais saura maintenir ses investissements pour soutenir l'activité économique.  "Alors que des départements annoncent qu'ils sont en cessation de paiement [..] ce n'est pas notre cas, nous ferons face. Le social n'a jamais été notre variable d'ajustement nous pourrons remettre à flot des EHPAD qui ont durement souffert - annonce Serge Descout  tout en rassurant le secteur privé - Je maintiendrai les investissements 2021 à hauteur de 2020, au moins, et j'espère même lancer de grands travaux comme le chantier de contournement de Villedieu-sur-Indre à 30 millions d'euros".  

Développement du très haut débit

Alors que le télétravail s'est développé à marche forcée avec cette épreuve du confinement, il a connu ses limites dans les zones du département de l'Indre où le débit internet reste trop faible. Serge Descout assure poursuivre les efforts dans le développement d'un réseau fibre optique et vise l'équipement en très haut débit de l'ensemble des foyers indriens d'ici fin 2024 début 2025

Serge Descout, président du Conseil Départemental de l'Indre. Interview : Carl Dechâtre

Choix de la station

À venir dansDanssecondess