Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Serge Descout, président du conseil départemental de l'Indre : "Nous nous préparons à des moments difficiles"

-
Par , France Bleu Berry

A 6 mois de l'échéance, Serge Descout affirme ne pas penser aux élections départementales. Pour le président du CD 36 d'autres dossiers sont à régler en priorité : la crise sanitaire du Covid-19 bien sûr mais aussi le bouclage d'un budget de plus en plus plombé par les exigences de l'exécutif.

Serge Descout, président du conseil départemental de l'Indre, fustige l'étranglement financier des collectivités territoriales par l'Etat
Serge Descout, président du conseil départemental de l'Indre, fustige l'étranglement financier des collectivités territoriales par l'Etat © Radio France - Régis Hervé

Serge Descout le président du conseil départemental de l'Indre n'a pas la tête aux futures échéances électorales de mars prochain "Je trouve que c'est indécent de parler de ces élections au moment où des femmes et des hommes vivent des moments terribles" estime-t-il. 

La crise sanitaire du Covid 19 inquiète particulièrement Serge Descout. 7 millions d'euros c'est le coût jusqu'ici du confinement "Et ce n'est pas fini - explique Serge Descout -  il  y a tout ce qui concerne les fournitures, masques, gels... mais aujourd'hui c'est l'arrivée massive d'hommes et de femmes qui perdent leur travail et qui vont être au RSA". Un RSA dont la responsabilité du versement et le budget dépendent des finances départementales. Or depuis 5 ans son coût ne cesse d'augmenter "En 2015, 4600 familles bénéficiaient du RSA. Au moment où je vous parle, il y en a 5600" insiste Serge Descout. Traduit financièrement la dépense est passée de 26 millions d'euros il y a 5 ans à 36 millions d'euros cette année. "Mais le vrai problème c'est qu'il y a un effet cumulatif, dénonce Serge Descout, l'Etat qui en 2009 compensait [ces dépenses] à 90% ne compense plus qu'à 42%" Le résultat c'est donc une facture extrêmement lourde pour la collectivité départementale qui ne voit plus comment faire face à terme malgré les importants efforts de gestion _"_Les départements sont totalement asphyxiés, étranglés" dénonce le président du conseil départemental de l'Indre. qui va demander à l'Etat de prendre ses responsabilités notamment après les annonces d'Emmanuel Macron de rallonges exceptionnelles pour les bénéficiaires du RSA et des APL 

le Tour de France dans l'Indre, une volonté forte

Malgré ces difficultés, Serge Descout assume la volonté du département d'accueillir l'an prochain une arrivée du Tour de France à Châteauroux.  l'information doit encore être officialisée à l'occasion de la divulgation du tracé , mais quoiqu'il arrive Serge Descout assume la candidature du territoire et son coût de 120.000 euros versés à l'organisateur de l'épreuve ASO. C'est"absolument sans aucun regret, car ce sont plusieurs heures de télévision [...] c'est un coup de projecteur fantastique [...] sur ce département" à condition, bien entendu, que l'épreuve puisse se tenir. Les conditions sanitaires en décideront.

Serge Descout, président du conseil départemental de l'Indre

Choix de la station

À venir dansDanssecondess