Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

"Si nous étions au pouvoir, nous organiserions un référendum sur les retraites", Stanislas de la Ruffie, RN 37

-
Par , France Bleu Touraine

Si Marine Le Pen avait promis la retraite à 60 ans en 2017, le Rassemblement National a quelque peu évolué sur la question. Le RN ne parle plus d'âge légal mais de durée de cotisation qui ne doit pas excéder les 40 ans. Tout dépend donc à quel âge vous commencez à travailler.

Stanislas de la Ruffie, conseiller régional RN
Stanislas de la Ruffie, conseiller régional RN © Radio France - Floriane L'Heureux

Indre-et-Loire, France

Stanislas de la Ruffie est conseiller régional RN. Invité de France Bleu Touraine ce lundi matin, il détaille la position du parti de Marine Le Pen sur la réforme des retraites. 

La méthode menée par le gouvernement pour réformer les retraites n'est pas la bonne. Nous, si nous étions aux pouvoir, nous organiserions un référendum. Etes-vous pour ou contre cette réforme des retraites ? En clair, pour ou contre travailler plus pour gagner moins ?", Stanislas de la Ruffie

Le Rassemblement National dit vouloir procéder autrement : il faut augmenter les richesses en France, développer l'emploi, réindustrialiser le pays et avoir un véritable plan de natalité pour rééquilibrer la démographie. 

Le parti de Marine Le Pen n'évoque plus littéralement la retraite à 60 ans. 

Changement de sémantique pour le RN. Fini la promesse de partir à 60 ans. Stanislas de la Ruffie préfère agir sur la durée de cotisation. 

L'essentiel à retenir c'est 40 annuités maxi. Donc si vous commencez à travailler à 20 ans, vous pourrez partir à 60 ans"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu