Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Siège de Metz Métropole: "des choses pas claires" pour le maire d'Ars-sur-Moselle Bruno Valdevit

mercredi 8 novembre 2017 à 8:45 Par Antoine Barège, France Bleu Lorraine Nord

La polémique ne retombe pas autour du futur siège de Metz Métropole. Il devrait coûter 33 Millions d'€ dans le quartier Amphithéâtre à Metz, mais plusieurs élus s'opposent au nouveau siège. C'est le cas de Bruno Valdevit, le maire d'Ars-sur-Moselle commune de 4.800 habitants au Sud-Ouest de Metz.

Les 3 sites présentés lundi 6 novembre lors du conseil de Metz Métropole
Les 3 sites présentés lundi 6 novembre lors du conseil de Metz Métropole © Radio France - Antoine Barège

Ars-sur-Moselle, France

Le dossier du siège de Metz Métropole a enfin été débattu lors du conseil de Metz Métropole lundi soir. Comme il l'avait déjà fait sur France Bleu Lorraine en septembre, le président Jean-Luc Bohl a expliqué les enjeux: les 8 sites actuels, les salariés dispersés, les loyers (1 Millions 200.000€). Un débat animé de plusieurs heures sans vote, c'est le bureau de Metz Métropole qui tranchera d'ici la fin de l'année selon nos informations.

Lors de la discussion, les élus Métropolitains n'ont - trop - contesté le besoin d'un nouveau siège mais ils se sont divisés sur le choix du lieu (Quartier Amphithéâtre) et sur le prix (33 Millions d'€). "Le débat est piégé" pour Bruno Valdevit, Maire d'Ars-sur-Moselle, "dès le départ on avait ciblé le site de la ZAC de l'Amphithéâtre". Bruno Valdevit se dit porte-parole "des gens dans la rue, qui me disent c'est cher, vous faîtes quoi?"

Des choses pas claires pour Bruno Valdevit, maire d'Ars-sur-Moselle

"Je vous rappelle que le bâtiment choisi restait sur les bras des promoteurs" explique Bruno Valdevit, "c'était un bâtiment que la CPAM ne voulait pas, on est là pour garantir le gâteau des promoteurs". Le maire d'Ars-sur-Moselle estime que Metz Métropole va payer 2 fois "On a aménagé le terrain pour 50 Millions d'€ et on va acheter une partie de ce qu'on a aménagé" pour être plus précis, Bruno Valdevit avance des chiffres "on achète le terrain 210€ le m² alors qu'on l'a vendu au promoteur 110€ le m², ça représente pour moi une subvention déguisée"

Muse, c'est la mort des communes autour de Metz

L'autre coup de gueule du Maire d'Ars-sur-Moselle c'est le centre commercial Muse qui va ouvrir le 22 novembre à Metz. "Cette aspiration de toutes les activités sur une seule ville dans la métropole inquiète, toutes les villes périphériques vont devenir des villes dortoirs". Muse représente 1.000 emplois "ces personnes vont aller travailler, faire leur course, avoir une activité économique à Metz et quant elles reviendront elles ne viendront plus dans les commerces d'Ars-sur-Moselle". Bruno Valdevit conclut "le train va dans un sens mais jamais dans l'autre"

Bruno Valdevit, le maire d'Ars-sur-Moselle, invité de France Bleu Lorraine à 7h45