Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

SMS de Laurent Wauquiez : la CNIL va enquêter pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois

jeudi 6 septembre 2018 à 15:50 Par Noémie Philippot, France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu Isère, France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu Pays de Savoie, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu

Il va falloir plusieurs semaines à la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL) pour rendre sa décision sur la polémique du SMS envoyé par Laurent Wauquiez aux lycéens d'Auvergne-Rhône-Alpes ce mardi 4 septembre. La région doit fournir les informations nécessaires à l'enquête.

Laurent Wauquiez n'est pas inquiet par l'enquête de la CNIL. Pour lui, les lycéens qui ont pris le Pass'Région ont coché une case pour recevoir des informations de la région.
Laurent Wauquiez n'est pas inquiet par l'enquête de la CNIL. Pour lui, les lycéens qui ont pris le Pass'Région ont coché une case pour recevoir des informations de la région. © Radio France - YR

Auvergne-Rhône-Alpes, France

Après la polémique, le travail d'enquête est lancé dans l'affaire du SMS envoyé par Laurent Wauquiez aux lycéens d'Auvergne-Rhône-Alpes ce mardi 4 septembre. Le lendemain, la CNIL a annoncé qu'elle allait "demander des précisions" à la région. Précisions qui devraient répondre aux questions de l'opposition au Conseil régional, qui a rapidement interrogé la légalité de la démarche, puisque Laurent Wauquiez a utilisé le fichier du Pass'Région pour envoyer ce message. 

La CNIL peut sanctionner une utilisation illégale des données

Sauf qu'il va falloir être patient avant d'obtenir une réponse de la CNIL : plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Pour mener son enquête, l'organisme est en entré en contact avec la région. Pour la suite, cela va dépendre du temps que la région Auvergne-Rhône-Alpes va mettre à fournir les informations nécessaires à l'enquête. À terme, s'il s'avère que l'utilisation des numéros de portable des lycéens par Laurent Wauquiez est illégale, la CNIL pourrait le sanctionner. La commission pourrait aussi saisir le procureur de la République, si elle estime qu'il faut aller plus loin. 

Aucune inquiétude pour autant pour le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, il l'a dit dans l'entretien qu'il a accordé ce mercredi à France Bleu : pour Laurent Wauquiez, rien d'anormal avec ce SMS puisqu'au moment de souscrire au Pass'Région, les lycéens cochent une case pour accepter de recevoir des informations de la région. Il a toutefois précisé qu'il était normal que la CNIL enquête, et que la région allait répondre.