Politique

Sondage BVA : Bernard Poignant en tête des intentions de vote

Par Typhaine Morin, France Bleu Breizh Izel mercredi 12 février 2014 à 6:00

Bernard Poignant, le maire de Quimper, arriverait en tête du second tour selon un sondage BVA
Bernard Poignant, le maire de Quimper, arriverait en tête du second tour selon un sondage BVA © MaxPPP/Joël Le Gall

Selon un sondage BVA réalisé pour France Bleu Breizh Izel, Le Télégramme et Tébéo, le maire socialiste de Quimper, Bernard Poignant, arriverait en tête du second tour des élections municipales si le second tour avait lieu ce dimanche. Au premier tour, le maire sortant serait au coude à coude avec Ludovic Jolivet, tête de liste UMP.

Si le second tour du scrutin municipal se déroulait ce dimanche, et dans l'hypothèse d'une triangulaire, comme en 2008, le maire Bernard Poignant, socialiste, arriverait en tête avec 49% des intentions de vote, contre 55,7% aux dernières municipales. La liste "Osons Quimper", soutenue par l'UMP et conduite par Ludovic Jolivet, obtiendrait quatre points de plus qu'en 2008 : 36% des intentions de vote.

C'est ce que révèle un sondage BVA* réalisé pour France Bleu Breizh Izel, Le Télégramme et Tébéo.

Coude à coude

Au premier tour du scrutin, Bernard Poignant serait au coude à coude avec le candidat de l'UMP, Ludovic Jolivet. Avec 31% d’intentions de vote, la liste socialiste obtient 5 points de moins qu’en 2008 (36%). Il devance de seulement 1 point la liste UMP-UDI conduite par Ludovic Jolivet (30%). En 2008, Bernard Poignant était arrivé en tête avec près de 36% des voix. La liste UMP avait alors obtenu 29% des voix. 

La liste Europe-Ecologie-Les Verts obtient elle aussi un score inférieur à 2008 (12%, contre 17% aux dernières municipales), mais elle franchirait à nouveau la barre des 10%, et serait donc en mesure de négocier avec la majorité municipale pendant l'entre-deux tours. "Au total, l'ensemble des listes de gauche obtiennent donc pour le moment 52% d'intentions de vote au premier tour ", analyse Eric Bonnet, directeur d'études BVA Opinion. C'est moins qu'en 2008, où elles avaient obtenu 59% des voix. 

Les listes de droite quant à elles, l'UMP et le Modem, "obtiennent quasiment les mêmes scores qu'il y a 6 ans " : 30 et 11%. 

Le Front national, qui fait son retour pour ce scrutin, obtient 7% des intentions de vote. C'est 2 points de moins que Marine Le Pen à la présidentielle de 2012.

Sondage BVA pour France Bleu Breizh Izel, Le Télégramme et Tébéo by DelegationGO

En baisse, mais en tête

Pour le second tour, l'institut de sondage émet deux hypothèses : une triangulaire PS/UMP/Modem, ou un duel PS/UMP. 

Dans l'hypothèse d'une triangulaire, Bernard Poignant arrive toujours en tête, mais moins franchement qu'en 2008, avec 49% d'intentions de vote (7 points de moins qu'il y a 6 ans). Le candidat UMP obtient 36% (+4 points par rapport à 2008), et la liste Modem 15% (+3 points par rapport à 2008).

En cas de duel avec l'UMP, la liste socialiste "obtient pour le moment 55% d'intentions de vote ", c'est 9 points de moins que le score de François Hollande face à Nicolas Sarkozy en mai 2012. 

Sondage BVA à Quimper pour France Bleu Breizh Izel, Le Télégramme et Tébéo by DelegationGO

*Sondage réalisé du 3 au 7 février dernier par téléphone auprès de 601 personnes inscrites sur les listes électorales à Quimper, représentatifs des habitants de Quimper.