Politique

Sondage exclusif : la gauche en tête à La Rochelle, mais déchirée

Par Typhaine Morin, France Bleu La Rochelle jeudi 27 février 2014 à 18:00

Selon un sondage exclusif, la gauche arriverait largement en tête des intentions de vote au 1er tour des municipales
Selon un sondage exclusif, la gauche arriverait largement en tête des intentions de vote au 1er tour des municipales © Radio France

Selon un sondage Ipsos réalisé pour France Bleu La Rochelle, France 3 Poitou Charentes et Sud Ouest, la gauche totaliserait 70% des intentions de vote au 1er tour des élections municipales à La Rochelle. La gauche devrait donc conserver la mairie qu'elle dirige depuis 1971 sans problème.

"Comme en 2008 et 2001 la droite parlementaire ne convainc pour l'instant qu'un électeur sur quatre ", révèle ce jeudi l'institut de sondage Ipsos. Selon cette enquête réalisée pour France Bleu La Rochelle, France 3 Poitou Charentes et Sud Ouest , la gauche arriverait largement en tête des intentions de vote au premier tour, avec au total 70% de voix. 

La liste UMP-UDI conduite par Dominique Morvant est créditée de 19% des intentions de vote, la liste centristes de 4%. Le Front national recueille 7% des intentions de vote, c'est en dessous des 10% obligatoires pour se maintenir au second tour.

Coude à coude

C'est donc entre Anne-Laure Jaumouillié, candidate investie lors de la primaire socialiste, et Jean-François Fountaine, battu lors de cette même primaire, que va se jouer l'élection. Ces deux listes sont au coude à coude avec 28% d'intentions de vote au 1er tour pour Anne-Laure Jaumouillié, et 26% pour Jean-François Fountaine.

Au second tour, Anne-Laure Jaumouillié aussi arrive en tête des intentions de vote. Dans l'hypothèse d'une triangulaire, elle est créditée de 39% des intentions de vote, contre 34% à la liste de Jean-François Fountaine, et 27% pour la liste UMP-UDI. Pour autant, rien n'est joué pour Anne-Laure Jaumouillié. Comme le souligne l'institut de sondage, "il n'est pas exclu qu'au vu des résultats du premier tour, une partie de l'électorat de Dominique Morvant, considérant que la vitoire n'est pas possible, choisisse Jean-François Fountaine pour tenter de faire battre la gauche 'officielle' ". 

Scrutin incertain

Ce scrutin s'avère donc incertain pour la candidate socialiste. Anne-Laure Jaumouillié bénéficie de l'investiture légitime du Parti socialiste et du soutien du maire sortant. Maxime Bono dont les Rochellais apprécient le bilan, puisque selon ce sondage, 71% des personnes interrogées se disent satisfaites de son mandat. Mais Jean-François Fountaine bénéficie de son côté d'une base électorale plus large, avec notamment l'appui d'une partie de l'électorat de droite. Le candidat du Centre, Arnaud Jaulin, a annoncé ce jeudi, à 14h30, avant la publication du sondage, qu'il soutiendrait la liste de Jean-François Fountaine. Cette nouvelle donne pourrait modifier le rapport de force entre les deux candidats de la gauche. Ainsi, si Jean-François Fountaine n'est pas favori aujourd'hui, la tendance pourrait s'inverser et cela compliquerait les choses pour sa rivale. 

Au final, pour les deux candidats, le niveau de mobilisation des électeurs au premier tour sera "décisif et devrait constituer pour les deux candidats l'enjeu majeur de fin de campagne", analyse l'institut de sondage. Et le défi est de taille puisque pour l'heure, selon ce sondage, la participation est faible et pourrait même tomber sous les 50%.

Ce sondage Ipsos pour France Bleu La Rochelle, France 3 Poitou Charentes et Sud Ouest a été réalisé par téléphone les 24 et 25 février auprès d'un échantillon de 604 personnes inscrites sur les listes électorales à La Rochelle. Retrouvez le détail de cette enquête juste en dessous de cet article.

 

Enquete Ipsos pour les élections municipales à La Rochelle by DelegationGO