Politique

Régionales en PACA : selon un sondage, Marion Maréchal-Le Pen remporterait les élections

Par Gabriel Massenot, France Bleu Azur, France Bleu Provence, France Bleu Vaucluse et France Bleu dimanche 18 octobre 2015 à 21:08 Mis à jour le lundi 19 octobre 2015 à 9:03

Marion Maréchal-Le Pen à l'universite d'été du FN à Marseille en septembre 2015
Marion Maréchal-Le Pen à l'universite d'été du FN à Marseille en septembre 2015 © Maxppp

Selon un sondage Odaxa publié dimanche, la liste du Front national menée par Marion Maréchal-Le Pen remporterait les élections régionales de décembre prochain en PACA d'une courte tête devant le parti Les Républicains. Autre enseignement : les socialistes sont loin derrière.

Selon un sondage Odaxa rendu public ce dimanche, Marion Maréchal-le Pen arriverait en tête du second tour des élections régionales, avec 37% des voix, devant Christian Estrosi (LR) à 34%. Le Parti socialiste serait largement battu, ne remportant que 29% des votes. 

A un mois et demi du scrutin, les intentions de vote peuvent encore bouger. Christian Estrosi estime que les électeurs "n'ont pas encore la tête aux problématiques locales". De son côté, le candidat socialiste Christophe Castaner souffre d'un important déficit de notoriété auprès des sondés : 69% ne savent pas qui il est. Il présentera son programme à la fin du mois.

La mise en garde de François Hollande

Le président François Hollande a mis en garde lundi contre "les conséquences" de la conquête d'une région par le Front national lors des élections régionales de décembre.

"Une région qui serait dirigée par le Front national, ça aurait des conséquences y compris dans les décisions que ces élus auraient à prendre", notamment en termes "de discriminations, d'abandon d'un certain nombre de politiques sociales ou de politiques à l'égard des familles, en faisant des distinctions entre" elles, a averti le chef de l'Etat interrogé sur RTL  

La réaction du Front de gauche

Jean-Marc Coppola, tête de liste du Front de gauche en PACA, a également réagi à ce sondage par un communiqué. Selon lui, "les sondeurs ne savent rien, comme d'habitude".

L'instrumentalisation du FN, placé au centre du débat politique, doit cesser.

Il promet également de tout faire pour mettre en échec le parti de Marion Marechal-Le Pen. Le Front de Gauche devra pour cela convaincre davantage d'électeurs : son union avec les écologistes ne remporte que 10% des intentions de vote selon ce récent sondage. 

A lire aussi :