Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique
Dossier : VIDEOS - Le quiz des municipales avec France Bleu Besançon

SONDAGE - Municipales à Besançon : la candidate écologiste Anne Vignot largement en tête au premier tour

-
Par , France Bleu Besançon

Ce jeudi, selon un sondage France Bleu Besançon-L'Est Républicain réalisé par Ipsos-Sopra Steria, la candidate écologiste Anne Vignot serait largement en tête au 1er tour des municipales à Besançon. A deux mois du scrutin, la tête de liste EELV-PS-PCF-Générations totalise 34% des intentions de vote.

Selon le sondage Sopra Steria pour France Bleu Besançon - L' Est Républicain,  Anne Vignot est créditée de 34 %, Eric Alauzet 23%, Ludovic Fagaut 15 %, Jacques Ricciardetti 10 %.
Selon le sondage Sopra Steria pour France Bleu Besançon - L' Est Républicain, Anne Vignot est créditée de 34 %, Eric Alauzet 23%, Ludovic Fagaut 15 %, Jacques Ricciardetti 10 %. © Radio France - Marc Bertrand

Besançon, France

La candidate écologiste et adjointe sortante, Anne Vignot arriverait très nettement en tête (34 %) au soir du 1er tour des élections municipales à Besançon d'après un sondage Ipsos Sopra-Stéria publié ce jeudi 16 janvier 2020 et réalisé auprès de 601 personnes inscrites sur les listes électorales de Besançon (voir le sondage dans son intégralité en PDF plus bas). 

Eric Alauzet, candidat officiel La République En Marche (LREM) et soutenu par le Modem est à 23%. Ludovic Fagaut, Les Républicains, est à 15 % et le candidat du Rassemblement National (RN) Jacques Ricciardetti est à 10 %. 

Les quatre têtes de liste potentiellement qualifiées au 2nd tour à Besançon selon le sondage Ipsos-Sopra-Steria. - Aucun(e)
Les quatre têtes de liste potentiellement qualifiées au 2nd tour à Besançon selon le sondage Ipsos-Sopra-Steria.

Les cinq autres listes ne passent pas la barre des 10 % leur permettant de se maintenir au second tour. La liste emmenée par Claire Arnoux de la France Insoumise est à 6%, tout comme la liste sans étiquette Ensemble ! d'Alexandra Cordier , elle aussi à 6%. Jean-Philippe Allenbach, le candidat régionaliste, est crédité de 3%, Nicole Friess de Lutte Ouvrière, 2% et la liste sans étiquette Bisontines-Bisontins de Karim Bouhassoun 1%. 

La liste " Besançon par nature " menée par Anne Vignot est en tête des élections municipales selon ce premier sondage Ipsos Sopra - Stéria. - Aucun(e)
La liste " Besançon par nature " menée par Anne Vignot est en tête des élections municipales selon ce premier sondage Ipsos Sopra - Stéria. - Ipsos Sopra - Stéria

Vers une quadrangulaire ?

Quatre listes peuvent donc espérer se maintenir au second tour, mais ça n'est pas si net, ni évident pour le leader du RN dans le Doubs Jacques Ricciardetti crédité de 10 % . (Alors qu'en 2014,  Philippe Mougin, alors tête de liste du Front National, avait totalisé 11.76 % au premier tour, et le RN de Jordan Bardella était à 14 % sur la ville de Besançon lors des élections européennes).

  • La confirmation : Vignot 

Dans un sondage commandé par le parti LREM en juin dernier, mais jamais publié,  Anne Vignot, candidate EELV-PS-PCF-Générations apparaissait déjà en tête, et bien dans ce premier sondage public France Bleu Besançon-L'Est Républicain, l'adjointe écologiste confirme et amplifie. Avec 34% des intentions de vote, le niveau de la liste EELV-PS-PC est très proche de celui de Jean-Louis Fousseret en 2014. L’écart avec la liste d’Eric Alauzet est de 11 points, ce qui, si cette tendance se vérifiait le 15 mars prochain, placerait la liste menée par Anne Vignot dans une position plutôt favorable (compte tenu notamment des quelques réserves à gauche : 6 % pour la liste LFI).

  • La division  : LREM

Eric Alauzet 23 %  semble réaliser sensiblement le même score que la liste LREM lors des dernières élections européennes, mais ne bénéficie pas de sa notoriété plus importante que les autres têtes de liste en présence, alors qu'il est parlementaire, les autres non. Il pâtit aussi de la division chez les marcheurs bisontins puisque la liste soutenue par le maire Jean-Louis Fousseret et incarnée par Alexandra Cordier totalise 6%. Il paraît très peu probable que ces deux listes fusionnent , au regard de leurs relations ces derniers mois.

  • L' échec  : les listes sans étiquette

Il y a quelques semaines encore, beaucoup de listes se revendiquaient "citoyennes" et tendaient à vouloir se détacher des partis politiques nationaux, mais l'un des enseignements de ce sondage France Bleu Besançon-L'Est Républicain, c'est les très faibles intentions de vote pour les listes "Bisontines Bisontins" de Karim Bouhassoun (1 % ), régionaliste de Jean-Philippe Allenbach (3%) et dans une  moindre mesure "Ensemble !" d'Alexandra Cordier (6%).

La sécurité : de loin, la principale préoccupation des Bisontins 

Quand on leur demande quels sont les domaines dont la prochaine municipalité devrait s’occuper avant tout, c’est très clairement la sécurité qui apparaît comme la principale priorité (notamment par les électeurs des listes Alauzet et Fagaut) : elle est citée par 52% des personnes interrogées. (En revanche les électeurs d'Anne Vignot ne font de la sécurité que la deuxième préoccupation, 36 %).

A ce titre, la situation bisontine offre de nombreuses spécificités : la sécurité constitue une priorité bien plus importante que généralement ailleurs dans les villes de plus de 50 000 habitants  (52% contre 44% en moyenne). Les récentes violences de Planoise ont certainement accentué cette tendance, car le sondage a été réalisé du 8 au 11 janvier, soit quelques jours après la série de coups de feu et l'incendie du parking de la fourrière.

Un accueil globalement favorable à l’écoquartier des Vaîtes 

Enfin, c'était l'un des dossiers très polémiques ces derniers mois, les Vaîtes. Bétonnage d'une zone verte au sein de la ville pour les uns, densification des habitats pour diminuer l'étalement urbain pour les autres. A la question : êtes-vous favorable ou opposé au projet de construction d l'écoquartier des Vaîtes ? Une majorité de Bisontins (59%) se déclare favorable à la construction aux Vaîtes (les opinions à ce sujet sont néanmoins la plupart du temps très mesurées : on est ainsi beaucoup plus souvent « plutôt favorable » que « très favorable »). Pas certain non plus que tous les sondés sachent précisément ce que pensent et proposent les candidats sur ce dossier sensible.

Consultez le sondage en intégralité

" Sondage Ipsos-Sopra Steria réalisé pour France Bleu Besançon - l'Est Républicain. Enquête réalisé par téléphone du 8 au 11 janvier 2020 auprès de 601 personnes inscrites sur les listes électorales de Besançon, échantillon représentatif de la population de Besançon âgée de 18 ans et plus ". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu