Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

SONDAGE - Municipales à Bordeaux : le duel se resserre entre Nicolas Florian et l'écologiste Pierre Hurmic

-
Par , France Bleu Gironde

Le match entre le maire sortant Nicolas Florian et l'écologiste Pierre Hurmic se resserrerait au premier tour des élections municipales 2020 à Bordeaux, selon les résultats de la seconde enquête exclusive réalisée par Ipsos-Sopra Steria pour France Bleu Gironde, Sud Ouest et TV7, dévoilée ce jeudi.

Le duel entre Nicolas Florian et Pierre Hurmic se resserre d'après le dernier sondage dévoilé par France Bleu Gironde.
Le duel entre Nicolas Florian et Pierre Hurmic se resserre d'après le dernier sondage dévoilé par France Bleu Gironde. © Radio France

Le coude-à-coude se confirme entre le maire sortant Nicolas Florian et l'écologiste Pierre Hurmic, au premier tour des élections municipales 2020 à Bordeaux, d'après les résultats du second sondage réalisé par Ipsos-Sopra Steria pour France Bleu Gironde, Sud Ouest et TV7, et dévoilé ce jeudi. Un enquête menée auprès de 802 personnes, constituant un échantillon représentatif des habitants inscrits sur les listes électorales de Bordeaux, qui ont été interrogées par téléphone (selon la méthode des quotas), entre le 6 et le 11 février. Voici les principaux résultats.

L'écart se resserre entre Nicolas Florian et Pierre Hurmic  

La liste de l'actuel maire Nicolas Florian, soutenue par Les Républicains, le Modem, l'UDI, Agir, et le Mouvement radical progresse et obtiendrait 34 % des suffrages au premier tour, contre 33 % lors du premier sondage Ipsos-Sopra Steria pour France Bleu Gironde, Sud Ouest et TV7 de décembre. Mais c'est la liste menée par Pierre Hurmic qui grimpe encore plus dans les intentions de vote, cette-fois creditée à 33 %, contre 30 % lors du premier sondage. Sa liste, étant soutenue par EELV - Les Verts, le PS, le Parti communiste, le Parti radical de gauche, Place publique et Nouvelle donne, pourrait profiter du retrait de l'ex-socialiste Vincent Feltesse.

LREM stagne, l'effet Philippe Poutou 

Face à ce duel, la liste LREM de Thomas Cazenave stagne avec 16 % des suffrages, soit le même résultat qu'au premier sondage réalisé mi-décembre. Mais c'est toujours une triangulaire qui semble se dessiner au second tour. Car même si la désignation de Philippe Poutou comme tête de liste NPA-La France Insoumise (il n'y avait pas d'alliance lors du dernier sondage, ni la candidature de Philippe Poutou) semble produire son effet (9 %), cela resterait insuffisant pour un maintien au second tour (il faut 10 % des voix pour accéder au second tour). Quant à la liste du Rassemblement National, menée par Bruno Paluteau, elle dégringolerait de 2 points avec 5 %. La liste de l'UPR (Union populaire républicaine), non testée en décembre, obtiendrait 1 % des voix,. A noter celle de Pascal Jarty, sans étiquette, qui double son score, passant de 1 % en décembre à 2 % des voix. En revanche, la liste Lutte Ouvrière n'a pas été étudiée, la tête de liste Fanny Quandalle n'étant pas officiellement candidate lors de la réalisation de ce dernier sondage.

Nicolas Florian et Pierre Hurmic restent en tête des intentions de vote selon le dernier sondage Ipsons-Sopra Steria. - Aucun(e)
Nicolas Florian et Pierre Hurmic restent en tête des intentions de vote selon le dernier sondage Ipsons-Sopra Steria.

Pierre Hurmic peine à se faire connaître 

L'enquête Ipsons-Sopra Steria se penche également sur la notoriété et la popularité des têtes de liste à Bordeaux. Ainsi, 91 % des personnes sondées déclarent connaître Philippe Poutou, tête de liste de "Bordeaux en luttes" et ancien candidat à l'élection présidentielle, 82 % le maire sortant Nicolas Florian, puis 64 % Thomas Cazenave. L'écologiste Pierre Hurmic semble souffrir en revanche d'un déficit de notoriété puisque seuls 42 % des sondés déclarent le connaitre.  Mais il fait partie des têtes de liste à susciter plus de réactions positives que négatives (24 % de bonne opinion), avec Nicolas Florian (42 % de bonne opinion). Thomas Cazenave est le candidat qui semble partager le plus, avec autant de bonnes que de mauvaises opinions (16 %).

L'opinion à l'égard des têtes de liste selon le sondage pour France Bleu Gironde - Ipsos Sopra Steria - Aucun(e)
L'opinion à l'égard des têtes de liste selon le sondage pour France Bleu Gironde - Ipsos Sopra Steria

Les Bordelais convaincus par l'action municipale 

D'autre part, les résultats de l'enquête indiquent qu'environ un Bordelais sur deux souhaite que l'action municipale menée actuellement se poursuive (49 %). Un écho au dernier sondage révélé par France Bleu Gironde, indiquant que le bilan de la mairie depuis 2014 était largement apprécié des Bordelais (77 % d'opinions favorables contre 19 % de jugements critiques). 37 % des sondés souhaitent en revanche changer en profondeur l'action municipale, 14 % ne se prononcent pas. Les électeur potentiels de Nicolas Florian sont logiquement ceux qui souhaitent le plus la poursuite de l'action municipale actuelle (75 %) devant ceux du marcheur Thomas Cazenave (60 %), ce qui pourrait être favorable au maire-sortant pour le second tour.

Jugement à l'égard de l'action municipale menée actuellement selon le sondage pour France Bleu Gironde - Ipsos Sopra Steria - Aucun(e)
Jugement à l'égard de l'action municipale menée actuellement selon le sondage pour France Bleu Gironde - Ipsos Sopra Steria

Difficile pour autant de parler de vraie dynamique du côté des écologistes analyse Yves Maugue, rédacteur en chef de France Bleu Gironde :

L'analyse d'Yves Maugue, rédacteur en chef de France Bleu Gironde.

Retrouvez l'intégralité de l'enquête Ipsos-Sopra Steria :

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu